1 min de lecture Manuel Valls

Valls annonce 50 milliards d'économies : 18 milliards pour l'État, 11 pour les collectivités, 21 pour la protection sociale

Manuel Valls a détaillé pour la première fois l'ensemble des 50 milliards d'économies dans la dépense publique prévues de 2015 à 2017.

Manuel Valls à l'hôtel Matignon, le 7 avril 2014
Manuel Valls à l'hôtel Matignon, le 7 avril 2014 Crédit : AFP / FRED DUFOUR
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le Premier ministre Manuel Valls a annoncémercredi que les 50 milliards d'économies prévues par le gouvernement entre 2015 et 2017 se répartirait entre l'Etat (18 milliards), les collectivités territoriales (11 milliards) et la protection sociale (21 milliards). L'effort sur la protection sociale portera pour 10 milliards sur l'assurance maladie, a confirmé le Premier ministre, précisant que ses mesures seraient insérées dans un collectif budgétaire en juin.

Il a par ailleurs indiqué que le "programme de stabilité" des finances publiques, qui devra refléter les économies budgétaires et le retour au 3% de déficit public en 2015, serait examiné le 23 avril en Conseil des ministres, puis soumis au vote de l'Assemblée nationale le 30 avril avant sa communication à Bruxelles.

Pas de remise en cause du Smic

La France, a-t-il assuré, alors que le gouvernement avait semblé envisager un report de l'objectif des 3%, "tiendra ses engagements", "bases de (sa) crédibilité, de la confiance et de notre souveraineté".

Manuel Valls a toutefois exclu toute remise en cause du "modèle social" et notamment du Smic, comme le proposait le président du Medef Pierre Gattaz pour les jeunes. "Je le dis avec force", a insisté Manuel Valls.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manuel Valls Politique Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants