2 min de lecture Études supérieures

Universités : Najat Vallaud-Belkacem veut réformer le master pour la rentrée 2017

La ministre de l'Éducation entend finaliser en octobre une proposition de réforme pour une mise en application dès la prochaine rentrée universitaire.

Najat Vallaud-Belkacem quittant l'Élysée en juillet 2016
Najat Vallaud-Belkacem quittant l'Élysée en juillet 2016 Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
+AmbreDeharoJournaliste
Ambre Deharo
et AFP

Najat Vallaud-Belkacem souhaite "finaliser une proposition" en octobre afin de réformer le cycle universitaire de master, a-t-elle indiqué dans un entretien publié dans Les Échos ce lundi 12 septembre. Une réforme qui serait applicable dès la rentrée 2017, a précisé la ministre de l'Éducation nationale et de l'Enseignement supérieur. "Les principales organisations ont été reçues. L'idée est de finaliser une proposition courant octobre (...), qu'elle puisse être soumise à la communauté universitaire, et ensuite, si l'on trouve l'accord que je souhaite, qu'on puisse enclencher en novembre le processus juridique, avec une loi et un décret, pour que la réforme se mette en oeuvre à la rentrée 2017", a ainsi répondu la ministre.

Cette réforme s'articulerait autour de deux points : "les universités doivent pouvoir recruter à l'entrée du master, et non pas en milieu de master", a expliqué Najat Vallaud-Belkacem; et "en même temps, tout titulaire de licence doit se voir proposer une poursuite d'études en master s'il le souhaite". Depuis 2002 et l'application de la réforme universitaire mettant en place le système L-M-D (Licence-Master-Doctorat), le cycle Master vient remplacer les anciens DEA et DESS et s'obtient en deux ans après une licence. Cependant, la sélection qui existait à bac+4 avant la réforme " a été conservée et se retrouve désormais au milieu du master", c'est à dire entre l'année M1 et l'année M2. Selon la ministre, cette sélection se pratique sans cadre réel, soit au regard du dossier de l'étudiant, soit, à certaines occasions, par tirage au sort. Les universités avaient opté pour une sélection spécifique en master 2 essentiellement pour des raisons d'organisation, les professeurs n'étant pas nécessairement assez nombreux, de même que les places et stages en entreprises. 

Un processus de recrutement objectif

Au printemps 2016, le ministère de l'Éducation avait entamé une clarification du système en adoptant un projet de décret autorisant près de 1 300 masters à opérer une sélection de leurs étudiants entre la première et la seconde année. Une solution que Najat Vallaud-Belkacem juge "temporaire". "C'est à l'entrée du master que le recrutement des étudiants doit pouvoir s'organiser de façon intelligente", a-t-elle souligné, sur la base de "critères objectifs, transparents, fondés sur la motivation, le niveau pédagogique et le projet de l'étudiant". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Études supérieures Université Najat Vallaud-Belkacem
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784817846
Universités : Najat Vallaud-Belkacem veut réformer le master pour la rentrée 2017
Universités : Najat Vallaud-Belkacem veut réformer le master pour la rentrée 2017
La ministre de l'Éducation entend finaliser en octobre une proposition de réforme pour une mise en application dès la prochaine rentrée universitaire.
https://www.rtl.fr/actu/politique/universites-najat-vallaud-belkacem-veut-reformer-le-master-pour-la-rentree-2017-7784817846
2016-09-12 02:28:46
https://cdn-media.rtl.fr/cache/QJFwYBn74LDo2fP0ATxdxQ/330v220-2/online/image/2016/0829/7784643105_000-dm1ff.jpg