1 min de lecture UDI

Un sénateur UDI soupçonné d'avoir menti sur son patrimoine

Biens immobiliers, comptes à l'étranger, oeuvres d'art... Aymeri de Montesquiou aurait dissimulé plusieurs millions d'euros.

Aymeri de Montesquiou (illustration)
Aymeri de Montesquiou (illustration) Crédit : BEHROUZ MEHRI / AFP

Le sénateur UDI Aymeri de Montesquiou, déjà dans la tourmente, va devoir affronter une nouvelle polémique. L'élu du Gers, dont l'immunité parlementaire a été récemment levée dans le cadre du "Kazakhgate", est désormais accusé d'avoir sous-évalué son patrimoine de plusieurs millions d'euros. Des soupçons révélés ce vendredi 3 avril par la Haute Autorité de transparence de la vie publique (HATVP). 

Compte tenu d'un "doute sérieux quant à l’exhaustivité, l’exactitude et la sincérité de ses déclarations, en raison notamment de l’omission d’oeuvres d’art et d’avoirs importants détenus à l’étranger ainsi que de la sous-évaluation de son patrimoine immobilier", la Haute Autorité a transmis son dossier au parquet financier

D'après la HATVP, le sénateur du Gers a sous-évalué l'un de ses biens immobiliers à Paris, a omis de déclaré deux comptes bancaires situés à l'étranger, ce qui représente plusieurs centaines de milliers d'euros. Il aurait également oublié de déclarer des oeuvres d'art pour plus d'un million d'euros. Ce sont les investigations de la Haute Autorité qui ont révélé ces sous-évaluations. Le sénateur a fait ces fausses déclarations plusieurs fois.

À lire aussi
Jean-Christophe Lagarde était l'invité de RTL mercredi 8 mai 2019 élections européennes
Union européenne : "Macron s'est retrouvé complètement isolé", fustige Lagarde sur RTL

Soupçonné dans un scandale au Kazakhstan

Le 18 mars dernier, le bureau du Sénat avait levé l'immunité parlementaire de ce sénateur, inquiété par l'enquête sur des soupçons de commissions perçues en marge de contrats conclus avec le Kazakhstan. Il appartient au groupe UDI-UC (Union centriste) du Sénat.

Cet élu du Gers était auparavant le représentant de Nicolas Sarkozy en Asie centrale. Son bureau et son domicile avaient été perquisitionnés dans cette affaire liée à des contrats conclus sous la présidence de Nicolas Sarkozy, pour un montant total de deux milliards d'euros, notamment pour l'achat de 45 hélicoptères fabriqués par Eurocopter (devenu Airbus Helicopters) et 295 locomotives.

Deux magistrats enquêtent depuis mars 2013 pour des faits présumés de "blanchiment en bande organisée", et de "corruption active d'agents publics étrangers".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
UDI Gers Patrimoine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7777243357
Un sénateur UDI soupçonné d'avoir menti sur son patrimoine
Un sénateur UDI soupçonné d'avoir menti sur son patrimoine
Biens immobiliers, comptes à l'étranger, oeuvres d'art... Aymeri de Montesquiou aurait dissimulé plusieurs millions d'euros.
https://www.rtl.fr/actu/politique/un-senateur-udi-soupconne-d-avoir-menti-sur-son-patrimoine-7777243357
2015-04-03 13:11:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/Z91q_9frJgCfKFFGc5L5Gw/330v220-2/online/image/2015/0403/7777243370_000-par8123442.jpg