1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Un élu UMP publie un message anti-islam sur Facebook
1 min de lecture

Un élu UMP publie un message anti-islam sur Facebook

Le maire d'une commune d'Indre et Loire a diffusé une image explicite habituellement utilisée par les milieux d'extrême droite.

Le réseau social Facebook (illustration)
Le réseau social Facebook (illustration)
Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Christophe Chafcouloff
Christophe Chafcouloff

Cela ressemble à un nouveau dérapage à l'UMP. Après la sortie approximative et controversée de Christian Estrosi dans l'affaire de "Zyed et Bouna", le maire de la commune d'Ardentes, en Indre-et-Loire, s'est fait remarquer en postant publiquement sur son profil Facebook une illustration anti-islam, comme l'a repérée La Nouvelle République.

L'image met en scène un chevalier orné de la Croix de Saint-Georges et brandissant une épée, accompagné du texte : "Jamais nous nous soumettrons à l'islam. Respectez notre culture, nos traditions, nos valeurs et mon pays, sinon quittez le !". Ces types de messages, reprenant certains symboles du Moyen-Âge, sont notamment utilisés dans la communication de certains groupes d'extrême-droite, proches des mouvances identitaires.

Du collège à l'Islam

La nature de la publication affichée sur la page de Didier Barachet tranche avec les messages précédents. Le maire avait ainsi relayé des articles plus "conventionnels", partageant notamment une lettre de Bruno Le Maire adressée à François Hollande sur la réforme du collège, contestée par l'opposition et certains syndicats. En plus de son mandat de maire, Didier Barachet est également vice-président de Châteauroux Métropole.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/