1 min de lecture Présidence UMP

UMP : Sarkozy bénéficie d'"une légitimité extraordinaire", selon Estrosi

Le maire de Nice, proche de Nicolas Sarkozy, a estimé que le nouveau président de l'UMP, élu avec 64,5% des voix, bénéficiait d'"une légitimité extraordinaire".

Réunie sous la présidence de Christian Estrosi, la CNI a désignée 7 chefs de file pour les régionales de décembre
Réunie sous la présidence de Christian Estrosi, la CNI a désignée 7 chefs de file pour les régionales de décembre Crédit : AFP / JOEL SAGET
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Nicolas Sarkozy a rassemblé "deux électeurs sur trois" ce qui constitue "une légitimité extraordinaire", selon Christian Estrosi, et ce même si les commentateurs s'accordent à dire que l'ancien chef d'État a été élu avec un score plus faible que prévu

"C'est un succès parce qu'il n'y a jamais eu une aussi forte participation, elle est sans précédent", a estimé Christian Estrosi sur Europe 1, ce dimanche 30 novembre. 58,1% des adhérents UMP ont participé au vote électronique pour élire le nouveau chef du parti. 

Sarkozy mieux élu qu'en 2004, selon Estrosi

Le maire de Nice a relevé que Nicolas Sarkozy avait eu "40.000 voix de plus" que lors de sa précédente élection, en 2004, où il avait pourtant réalisé 85%, face à un adversaire, Nicolas Dupont-Aignan. 

"Dans cette élection, il y avait beaucoup d'opposants au retour de Nicolas Sarkozy, mais peu de candidats". Donc "les scores agrégés sur Bruno Le Maire", qui a rassemblée 29,18% des voix, "pour beaucoup étaient de ceux qui avaient d'autres champions dans notre formation politique", a analysé Estrosi. 

Nicolas Sarkozy est le seul à avoir une vraie légitimité.

Christian Estrosi
Partager la citation
À lire aussi
Jean-François Copé Primaire Les Républicains
Primaire de la droite : Copé s'explique sur sa lutte fratricide avec Fillon pour la présidence de l'UMP

Il a comparé cette "légitimité incontestable" avec "ce qui se passe dans les autres formations politiques: M. Cambadélis presque nommé à la tête du PS, Mme Le Pen seule candidate..." à la présidence du Front national. Nicolas Sarkozy "est le seul à avoir une vraie légitimité", a-t-il martelé.

La première chose que doit faire le nouveau président est de "rassembler, que chacun trouve sa place". "Je connais sa volonté de tendre la main, de partager, il a utilisé pendant toute sa campagne le terme de collectif", a dit le maire de Nice. "Il le démontrera par des gestes très forts".

Des primaires en 2017 ? "Ce n'est même pas un débat, c'est une évidence", a répondu Estrosi. Les militants devront "prendre leur part dans les choix d'organisation de cette primaire".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidence UMP Nicolas Sarkozy Christian Estrosi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants