2 min de lecture UDI

UDI : Jean-Christophe Lagarde, un ambitieux qui dérange

PORTRAIT - Jean-Christophe Lagarde a été élu président de l'UDI jeudi 13 novembre, au terme d'une campagne mouvementée chez les centristes.

Pour Jean-Christophe Lagarde, "François Hollande est ligoté, paralysé, abandonné par ses propres amis" (archives).
Pour Jean-Christophe Lagarde, "François Hollande est ligoté, paralysé, abandonné par ses propres amis" (archives). Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Raphaël Bosse-Platière
Raphaël Bosse-Platière
et AFP

La famille centriste connait désormais le nom de celui qui succède à Jean-Louis Borloo. Jean-Christophe Lagarde a été élu à la tête de l'UDI jeudi 13 novembre.

Décrit comme "ambitieux" et "organisé", le député-maire de Drancy (Seine-Saint-Denis) a fait campagne sur le thème de l’indépendance du Centre par rapport à l'UMP.

Un centriste de la première heure

Après avoir commencé au sein du Centre des démocrates sociaux (CDS), le jeune Jean-Christophe Lagarde était un fervent militant de la campagne de Raymond Barre en 1988. Il a ensuite présidé les jeunes de l'UDF de 1996 à 2001.

Il est élu aux élections municipales à Drancy en 2001, en réussissant un véritable exploit : ravir la commune aux communistes. Il est alors âgé de 33 ans.

Une gestion critiquée à Drancy

À lire aussi
Jean-Christophe Lagarde, député UDI de la 5ᵉ circonscription de la Seine-Saint-Denis Valéry Giscard d'Estaing
Mort de VGE : "Notre famille politique est en deuil", confie Jean-Christophe Lagarde

Depuis qu'il est maire, Jean-Christophe Lagarde a fait de Drancy son fief. Une ville où il est tellement implanté que certains détracteurs l'accusent de clientélisme.

S'il a été réélu avec 75%, aux dernières municipales, ses opposants dénoncent son côté tranchant voire "roublard" et l'accuse de "faire ses coups tout seul".

La guerre avec Hervé Morin

En 2002, il a fait campagne au côté de François Bayrou, avant de rejoindre le Nouveau Centre. Puis il s'est véritablement brouillé avec Hervé Morin, qu'il affabule du surnom de "candidat 1%", en référence aux intentions de vote recueillis par l'ancien ministre lorsqu'il a envisagé de se présenter en 2012.

À partir de là, le duel entre les deux hommes ne cessera de prendre de l'ampleur. Le paroxysme est atteint pendant la campagne pour la présidence de l'UDI, pendant laquelle ils se sont déchirés. 

Avec un Parti socialiste au plus bas dans les sondages et l'UMP qui semble à nouveau empêtré dans une guerre des chef, les Centristes ont un boulevard. 

Maintenant qu'il est à la tête du parti, Jean-Christophe Lagarde, qui soutient l'idée d'un candidat de son camp à la prochaine présidentielle, s'y verrait bien. mais pour cela, il va devoir rassembler sa famille politique. Et là, le plus dure reste à faire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
UDI Jean-Christophe Lagarde Hervé Morin
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants