2 min de lecture Société

Service national universel : "C'est beau, mais c'est flou !", tonne Alba Ventura

ÉDITO - On ne comprend plus très ce qu'Emmanuel Macron veut faire du service national. On a sur la table un rapport parlementaire, les propos du Président à la presse et la promesse d'un rapport d'experts commandé par l'Élysée.

Alba Ventura L'Edito politique Alba Ventura
>
Service national universel : "C'est beau, mais c'est flou !", tonne Alba Ventura Crédit Image : Claude Paris / POOL / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

Où va le chef de l'État ? Bien malin qui pourra le dire, car effectivement ça part dans tous les sens. Et ça a même commencé par un couac gouvernemental en fin de semaine dernière, avec la ministre de la Défense, Florence Parly, qui s'est fait corriger par deux de ses collègues.

La ministre a affirmé en fin de semaine dernière que le service ne serait pas forcement obligatoire. "Si, si, il sera bien obligatoire !", a dit dimanche 11 février le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb. Ce que Benjamin Griveaux, le porte-parole du gouvernement, a validé lundi 12 février.

Et au milieu de tout cela, vous avez une députée La République En Marche (donc du parti du Président), issue de la commission de la Défense, qui en parallèle, avec une autre députée de droite, s'est auto-saisie d'un rapport sur le service national qui serait plutôt un "parcours citoyen" à effectuer entre l'âge de 11 ans et 25 ans.

À lire aussi
Le lien entre jumeaux est-il plus fort que tout ? enfants
Le lien entre jumeaux est-il plus fort que tout ?

Sacré bazar !

Mais à la veille de la publication de ce rapport, Emmanuel Macron devant la presse n'a pas du tout fait état de ce travail parlementaire. On peut même dire qu'il n'était pas vraiment sur la même longueur d'onde que la députée de son camp. Sacré bazar ! Franchement, on se croirait revenu au quinquennat de Hollande au temps des rythmes scolaires.

Emmanuel Macron a bien dit devant les journalistes qu'il souhaitait un "service obligatoire de trois à six mois" ? Je vous confirme, ça il l'a dit. Même s'il a longtemps plaidé pour un service d'un mois. Mais oui il prône un service obligatoire de trois à six mois, pour faire on ne sait trop quoi on ne sait trop où.

On se croirait revenu au quinquennat de Hollande au temps des rythmes scolaires

Alba Ventura
Partager la citation

Est-ce que cela concernera toute une classe d’âge ? Est-ce que ce sera une initiation aux questions de défense, ou bien plus que cela ? Ou bien un petit bout de militaire et un petit bout de civique ? Le Président dit qu'il faudra que ce soit "inventif". C'est-à-dire ? 

Y aura-t-il des module, des parcours, des stages ? Quel type d'immersion ? Et qui seront les employeurs de ces jeunes ? Des associations, des entreprises, les régions, toutes les collectivités ? Est-ce que cela permettra vraiment un brassage social comme le veut Macron ? Et pour quel coût ?

Manque cruel d'information

La seule chose dont on est sûr, c'est qu'Emmanuel Macron est décidé à tenir sa promesse de campagne. Vous savez : "Je fais ce que j'ai dit". C'est bien beau, mais ça manque cruellement d'information.

Et pourquoi en parler maintenant, alors que le Président a commandé un rapport à ses amis de l'Élysée pour le mois d'avril ? Vous savez ce qu'on dit : "Quand on n'a rien à dire, on ne vient pas embêter les Français". 

Sur le principe, c'est une bonne idée. Mais je vous donnerai mon avis lorsque j'en saurai plus, lorsque ce sera clair. Parce que là, ce n'est pas au point !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Armée Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792268942
Service national universel : "C'est beau, mais c'est flou !", tonne Alba Ventura
Service national universel : "C'est beau, mais c'est flou !", tonne Alba Ventura
ÉDITO - On ne comprend plus très ce qu'Emmanuel Macron veut faire du service national. On a sur la table un rapport parlementaire, les propos du Président à la presse et la promesse d'un rapport d'experts commandé par l'Élysée.
https://www.rtl.fr/actu/politique/service-national-universel-c-est-beau-mais-c-est-flou-tonne-alba-ventura-7792268942
2018-02-15 07:57:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/bgQVafpHi0FF_d5rjCug4g/330v220-2/online/image/2018/0215/7792269109_le-president-de-la-republique-emmanuel-macron-lors-de-ses-voeux-aux-armees-le-19-janvier-2018-a-toulon.jpg