2 min de lecture Info

Ségolène Royal convie ses collègues ministres à un "dîner de filles"

La ministre de l'Écologie remet au goût du jour le traditionnel "dîner copines" des ministres, rapporte "Le Parisien".

Ségolène Royal, le 20 mai 2014
Ségolène Royal, le 20 mai 2014 Crédit : AFP/XAVIER LEOTY
Marion Dautry
Marion Dautry
Journaliste RTL

Ce mercredi 28 mai, sept femmes ministres (sur huit, Sylvia Pinel, ministre du Logement et de l'Egalité des Territoires, a été excusée), seront réunies autour de la table de la ministre de l'Écologie Ségolène Royal, selon une information du Parisien.

Une vieille tradition

Ce dîner, rappelle le quotidien, n'est pas une nouveauté. Inauguré au printemps 1998 par Martine Aubry, ministre des Affaires sociales du gouvernement Jospin, le rendez-vous était l'occasion d'évoquer les difficultés des femmes ministres.

Ces rendez-vous, dont Ségolène Royal faisait déjà partie, se sont répétés après le départ de Martine Aubry. Michèle Alliot-Marie, ministre sous la présidence de Nicolas Sarkozy, a également organisé son "repas 100% féminin".

Soirée solidaire

L'idée de renouer avec la tradition serait venue "en discutant avec Christiane Taubira des attaques dont elle fait l'objet", raconte Ségolène Royal au Parisien. La ministre de la Justice est donc conviée, ainsi que Marylise Lebranchu (Décentralisation), Marisol Touraine (Affaires sociales), Aurélie Filippetti (Culture), George Pau-Lanvin (Outre-mer) et Najat Vallaud-Belkacem (Droit des Femmes, Sport, Ville), à "un moment sympathique et détendu", promet l'hôte de la soirée.

À lire aussi
extrême droite
Régionales 2021 : Marine Le Pen a fait son premier déplacement dans le Nord

C'est également l'occasion de réaffirmer la solidarité féminine des ministres face à un milieu politique que Ségolène Royal et Aurélie Filippetti ont déjà épinglé comme "machiste".

Ségolène Royal ne veut pas être isolée

Ce rendez-vous, que Ségolène Royal veut voir se perpétuer, serait une façon de prouver que la ministre n'est pas "isolée", analyse Le Parisien. La "Dame de fer du Poitou", avec sa liberté de ton, pourra ainsi afficher sa bonne entente avec ses collègues.


La soirée pourrait-être par exemple l'occasion de déminer le terrain entre Ségolène Royal et Aurélie Filippetti, qui nie toujours être l'auteur d'un tweet assassin visant la ministre de l'Écologie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Ségolène Royal Politique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants