1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Sébastien Huyghe : "La CGT, qui avait appelé à voter pour François Hollande, est en train d'ouvrir les yeux"
1 min de lecture

Sébastien Huyghe : "La CGT, qui avait appelé à voter pour François Hollande, est en train d'ouvrir les yeux"

REPLAY - Le porte-parole des Républicains a réagi, dans RTL Midi, aux déclarations du chef de l'État ce lundi sur RTL.

Vincent Parizot
Vincent Parizot
Sébastien Huygue : "La CGT, qui avait appelé à voter pour François Hollande, est en train d'ouvrir les yeux"
05:55
Vincent Parizot & Marie Guerrier

"Je n'ai pas pas du tout été convaincu par François Hollande". Sébastien Huyghe, porte-parole des Républicains et député du Nord, était l'invité de RTL Midi ce lundi 19 octobre, pour réagir aux propos de François Hollande 

"Il est venu (sur RTL) occuper le champ médiatique pour masquer l'échec de la conférence sociale", affirme l'élu d'opposition. À propos de la "société apaisée" prônée par le chef de l'État, Sébastien Huyghe commente : "Ça m'a fait doucement rire, pour ne pas dire pleurer". 

Si c'est ça, la France apaisée de François Hollande, il faut qu'il revoie son vocabulaire.

Sébastien Huyghe, porte-parole des Républicains et député du Nord

"Quand on voit les policiers qui manifestent, les avocats - toutes tendances confondues - qui sont dans la rue, les médecins qui sont en grève, qui n'ont jamais été reçus par François Hollande, d'ailleurs comme les policiers (...) Et on ne parle pas des enseignants, des violences à Air France... Si c'est ça, la France apaisée de François Hollande, il faut qu'il revoie son vocabulaire", juge le député. 

La France est devenue un bateau ivre

Sébastien Huyghe, porte-parole des Républicains et député du Nord

Quant à la CGTqui boycotte la conférence sociale, il estime que le syndicat, "qui avait appelé à voter pour François Hollande en 2012, est en train d'ouvrir les yeux". Sébastien Huyghe dénonce "une politique qui n'a aucun cap". "La France est devenue un bateau ivre", estime-t-il. 

François Hollande est-il déjà en campagne pour 2017 ? "Bien sûr", répond le député. "Il s'était bunkerisé pendant toute la première partie du quinquennat. Il sort de l'Élysée aujourd'hui pour être clairement en campagne". 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/