1 min de lecture Confidentiels politique

Sarkozy en garde à vue : comment l'ex-président a failli dormir sur une simple chaise

CONFIDENTIELS RTL - La semaine passée, Nicolas Sarkozy a été placé en garde à vue pendant 26 heures avant d'être mis en examen. Une garde à vue au cours de laquelle il a finalement pu rentrer dormir chez lui.

Pauline de Saint-Remy Les Confidentiels RTL Pauline De Saint-Rémy
>
Vers la généralisation de la vaccination contre la grippe par les pharmaciens Crédit Image : AFP / Alfredo Estrella | Crédit Média : Pauline De Saint-Rémy | Durée : | Date : La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
et Loïc Farge

Mis en examen dans l'enquête sur les soupçons de financement libyen de sa campagne en 2007, Nicolas Sarkozy a invoqué devant les juges l'absence de "preuve matérielle" et affirmé vivre "l'enfer de la calomnie". Une garde à vue qui a duré pas moins de 26 heures, et dont RTL vous a déjà délivré quelques coulisses.

On a ainsi appris que l'ancien chef de l'État a pu rentrer dormir chez lui, aux alentours de minuit mercredi 21 mars, avant de revenir tôt le matin dans les locaux de la Police judiciaire, à Nanterre. Figurez-vous que d'après son entourage, en "off" il s'en est en fait fallu de peu, ainsi que le révélait RTL dès vendredi 23 mars au soir.

"On prolonge, vous dormirez-là"
, auraient fait savoir les juges à Nicolas Sarkozy, tard le soir. C'est son avocat, Thierry Herzog, qui a réussi à les convaincre du contraire. Mais pas si facilement, à l'en croire.

Alors que Nicolas Sarkozy se préparait psychologiquement à dormir sur une simple chaise et que son épouse Carla Bruni était contactée pour que lui soit apportée une couverture, les juges ont délibéré, avant de finir par l'autoriser à rentrer.

"Les faits ont douze ans. Pensez-vous qu'il ne reviendra pas ?"
, aurait demandé Thierry Herzog en substance. L'avocat s'est aussi engagé à ce qu'aucune déclaration publique ne soit faite d'ici à leur retour, le lendemain à 7h30.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confidentiels politique Nicolas Sarkozy Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants