1 min de lecture Benoît Hamon

Rythmes scolaires : le bras droit de Benoit Hamon, Jean-Paul Delahaye, démissionne

Le numéro deux du ministère de l'Éducation nationale quitte ses fonctions. Un coup dur pour Benoit Hamon, qui a annoncé un assouplissement de la réforme des rythmes scolaires.

Jean-Paul Delahaye, numéro deux au ministère de l'Éducation national, a démissionné mercredi 30 avril 2014.
Jean-Paul Delahaye, numéro deux au ministère de l'Éducation national, a démissionné mercredi 30 avril 2014. Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Camille Crosnier
Camille Crosnier
et Marie-Pierre Haddad

Jean-Paul Delahaye claque la porte du ministère de l'Éducation nationale. Directeur général de l'enseignement scolaire, le bras droit de Benoit Hamon avait un poste clé concernant l'élaboration et la mise en œuvre de de la politique éducative. 

Le patron de l'école

Au lendemain du remaniement, il avait déjà annoncé son désir de vouloir quitter le ministère "avant juin ou juillet 2014" et de partir en retraite anticipée, explique Le Figaro. Son départ précipité est un coup dur pour le ministre de l'Éducation

Cet "homme de l'ombre" est le plus puissant du ministère. Officiellement numéro deux, rue de Grenelle, le directeur général de l'enseignement scolaire tenait toutes les manettes en coulisses. Il élabore la politique éducative et pédagogique et assure la mise en œuvre des programmes. Il est aussi le "patron" de tous les examens, à commencer par le Bac. Concrètement, il a la main sur tout ce qui concerne l'école, de la maternelle à la terminale.

À l'origine de la réforme des rythmes scolaires

La démission de Jean-Paul Delahaye tombe mal. Il devait présider lundi 5 mai le conseil supérieur de l'Éducation dominé par le nouveau décret sur les rythmes scolaires. Jean Paul Delahaye avait élaboré avec Vincent Peillon la loi de la refondation et façonné la réforme des rythmes scolaires. Les assouplissements annoncés par Benoit Hamon n'avaient donc pas été choisis par son bras droit.

À lire aussi
Laurent Gerra humour
La chronique de Laurent Gerra du 17 juin 2019

Jean-Paul Delahaye a préféré s'en aller en prenant soin d'envoyer un mail d'adieu à ses collaborateurs.

Qui pour le remplacer ?

Depuis deux jours, Benoit Hamon est à la recherche d'un nouveau directeur général de l'enseignement scolaire. Officiellement, la nouvelle est accueillie calmement. "Il sera remplacé dans les jours qui viennent", dit-on au ministère.

Mais en coulisses, le désespoir serait plutôt de mise, les hauts fonctionnaires maîtrisant les arcanes de l'école ne courent plus les rues. Le vivier commence à s'épuiser.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Benoît Hamon Éducation nationale Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7771641785
Rythmes scolaires : le bras droit de Benoit Hamon, Jean-Paul Delahaye, démissionne
Rythmes scolaires : le bras droit de Benoit Hamon, Jean-Paul Delahaye, démissionne
Le numéro deux du ministère de l'Éducation nationale quitte ses fonctions. Un coup dur pour Benoit Hamon, qui a annoncé un assouplissement de la réforme des rythmes scolaires.
https://www.rtl.fr/actu/politique/rythmes-scolaires-le-bras-droit-de-benoit-hamon-jean-paul-delahaye-demissionne-7771641785
2014-05-02 11:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/KEWiqIewQfJHnUsFGFZb1Q/330v220-2/online/image/2014/0502/7771644019_jean-paul-delahaye-numero-deux-au-ministere-de-l-education-national-a-demissionne-mercredi-30-avril-2014.jpg