1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Retraite à 60 ans, préférence française... Les propositions économiques de Marine Le Pen
1 min de lecture

Retraite à 60 ans, préférence française... Les propositions économiques de Marine Le Pen

Quelques jours avant son officialisation, "Challenges" affirme s'être procuré le programme de Marine Le Pen en vue de la présidentielle.

Marine Le Pen lors du discours du 1er mai 2015 à Paris
Marine Le Pen lors du discours du 1er mai 2015 à Paris
Clarisse Martin
Clarisse Martin

L'échéance approche. En avril 2017, Marine Le Pen sera candidate pour la troisième fois à l'Élysée. Un rendez-vous que la présidente du Front national prépare depuis de longs mois, sans que l'on ne connaisse encore son programme en détails. Au cours du mois de janvier, elle avait formulé des propositions en matière de santé, parmi lesquelles l'instauration d'un délai de carence pour l'accès aux soins des étrangers mais aussi une carte biométrique pour lutter contre la fraude.

Ce mercredi 1er février, on apprenait que la frontiste ne comptait plus rétablir la peine de mort mais préférait mettre en oeuvre la perpétuité réelle. Ce même jour, le magazine Challenges s'est procuré ses propositions en matière économique. Un programme qui doit être rendu public les 4 et 5 février à Lyon.

Retraite à 60 ans et prime de pouvoir d'achat pour les bas revenus

Dans ce projet que s'est procuré l'hebdomadaire, figure en bonne place le rétablissement de l'âge de départ à la retraite à 60 ans, contre 62 actuellement. La retraite pourrait être prise au terme de 40 ans de cotisations salariales, contre 41,5 aujourd'hui. Marine Le Pen propose aussi "une prime de pouvoir d'achat" accordée aux bas revenus ou aux personnes percevant une petite retraite. Une aide qui pourrait atteindre jusqu’à 1.500 euros mensuels.

La préférence française pour les entreprises

Avec Marine Le Pen à l'Élysée, des mesures protectionnistes seraient mises en place pour favoriser l'industrie française. Ainsi, les marchés publics reviendraient prioritairement aux entreprises françaises, tant que les tarifs ne sont pas excessivement chers par comparaison avec les entreprises étrangères. La députée européenne compte également alléger l'impôt sur les sociétés et l'impôt sur le revenu auquel sont assujetties les familles de classe moyennes. Pour réaliser des économies, Marine Le Pen souhaite accentuer la lutte contre la fraude fiscale, mais également supprimer les conseils régionaux et les intercommunalités et l'aide médicale d'État. Pour l'heure, aucun chiffre n'est avancé, explique Challenges.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/