2 min de lecture Polémique

Remaniement : "Emmanuel Macron fera avec ce qu'il a sous la main", selon Alba Ventura

ÉDITO - Ça continue à turbuler au sommet de l'État pour remplacer Nicolas Hulot. Emmanuel Macron et Édouard Philippe ont mené des consultations tout le week-end pour chercher un nouveau ministre de l'Écologie. À moins que l'on ne touche plus largement au gouvernement...

Alba Ventura L'Edito politique Alba Ventura
>
Remaniement : "Emmanuel Macron fera avec ce qu'il a sous la main", selon Alba Ventura Crédit Image : AFP / JACQUES WITT | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

Finalement, Daniel Cohn-Bendit ne remplacera par Nicolas Hulot au gouvernement. Son nom circulait depuis plusieurs jours ; l'ex-eurodéputé a lui même expliqué que c'était une "fausse bonne idée". C'est ce qu'ils se sont dits avec le Président Macron.

Et c'est vrai : Cohn-Bendit, c'est une fausse bonne idée. Au départ, on se dit : "Pas mal Dany ! C'est une personnalité iconique". On se dit que l'écologie, c'est dans son ADN, mais qu'il n'est pas non plus un ayatollah, au sens où il n'est pas favorable à une stricte écologie punitive.

On se dit : "Il est de gauche, Cohn-Bendit !". Mais ça fait longtemps qu'il n'est plus un gauchiste. Il a même fait du chemin vers le Centre. Disons qu'aujourd'hui, il est plutôt "et de droite et de gauche", c'est bien ça ! C'est compatible avec La République En Marche.

À lire aussi
Les forains ont violemment manifesté, vendredi 22 mars au Mans, ce qui a provoqué l'évacuation de la mairie société
La mairie du Mans évacuée en raison d'une manifestation "violente" des forains

Un casse-tête pour Macron

On se dit aussi : "C'est un européen convaincu". Bref, à première vue, Dany coche toutes les cases. Sauf que Daniel Cohn-Bendit, en vérité, n'a pas vraiment envie d'être ministre. Il a 73 ans, et il préfère écrire des livres sur le foot que se battre pour des arbitrages ou se retrouver tous les mercredis à la table du Conseil des ministres.

Et puis, franchement, le gouvernement a vécu avec la grenade Hulot dégoupillée, qui pouvait sauter à tout moment. Il ne va pas recommencer avec un électron libre comme Cohn-Bendit.

C'est un casse-tête pour Emmanuel Macron. Parce qu'on voit bien que le Président est à la recherche d'une nouvelle carte-maîtresse. La démission de Nicolas Hulot est un échec pour lui. Sans Nicolas Hulot, Emmanuel Macron n'a plus de caution écolo. Et c'est ça qu'il cherche à retrouver. Sachant que des profils type Nicolas Hulot ou Daniel Cohn-Bendit, ça ne court pas les rues.

Le portrait-robot idéal du successeur de Nicolas Hulot, ce serait quelqu'un qui serait à la fois "société civile", mais avec suffisamment de poids politique, mais pas trop "marqué politiquement" non plus.

Poste pour poste, ou remaniement plus large ?

L'autre difficulté pour le Président, c'est que le départ de Hulot en a refroidi certains qui se disent : "Est-ce que j'aurais des marges de manœuvres ? Est-ce que je ne vais pas seulement faire de la  figuration ?".

L'autre question qui agite le gouvernement, c'est de savoir s'il y aura un simple remplacement poste pour poste ou bien un remaniement plus large. Et ça (l'option d'un remaniement plus important), ce n'était pas prévu si tôt. Emmanuel Macron n'envisageait pas de reformater son équipe au bout d'un an et quelques mois. L'option c'était plutôt d'attendre.

Mais le constat, c'est qu'il y a des ministres qui n'ont pas trouvé leur place. Et l'idée de profiter du remplacement de Nicolas Hulot pour changer d'autres postes, certains disent que ce serait là l'occasion. Il y a en tout cas la tentation de donner un nouvel élan, sans pour autant se contenter de faire tourner les fauteuils comme de la vieille politique.

Que va décider Emmanuel Macron ? Cela va dépendre du casting, des candidats. De ce que le Président aura "sous la main", si j'ose dire. Parce que changer pour changer, ça ne sert à rien. Et changer pour moins bien, c'est pire encore !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Polémique Remaniement ministériel Emmanuel Macron
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794631035
Remaniement : "Emmanuel Macron fera avec ce qu'il a sous la main", selon Alba Ventura
Remaniement : "Emmanuel Macron fera avec ce qu'il a sous la main", selon Alba Ventura
ÉDITO - Ça continue à turbuler au sommet de l'État pour remplacer Nicolas Hulot. Emmanuel Macron et Édouard Philippe ont mené des consultations tout le week-end pour chercher un nouveau ministre de l'Écologie. À moins que l'on ne touche plus largement au gouvernement...
https://www.rtl.fr/actu/politique/remaniement-emmanuel-macron-fera-avec-ce-qu-il-a-sous-la-main-selon-alba-ventura-7794631035
2018-09-03 08:04:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/tWsWDXEAtO1BB-7YD0XXHA/330v220-2/online/image/2018/0903/7794631431_emmanuel-macron-le-30-aout-2018-a-helsinki-en-finlande.jpg