1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Régionales 2015 en PACA : Philippot ne craint pas Jean-Marie Le Pen
1 min de lecture

Régionales 2015 en PACA : Philippot ne craint pas Jean-Marie Le Pen

Le fondateur du FN Jean-Marie Le Pen a lâché cette semaine qu'il pourrait se présenter aux régionales contre sa petite-fille Marion Maréchal-Le Pen.

Florian Philippot, vice-président du Front national à Metz le 9 mars 2015 (archive).
Florian Philippot, vice-président du Front national à Metz le 9 mars 2015 (archive).
Crédit : AFP / JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN
La rédaction numérique de RTL & AFP

La guerre entre Florian Philippot et Jean-Marie Le Pen n'est pas prêt de s'arrêter. Alors que le fondateur du FN a agité lundi l'épouvantail d'une candidature aux régionales en PACA contre sa petite-fille Marion Maréchal-Le Pen, le numéro 2 du parti a dit ne pas craindre la concurrence de "listes d'extrême-droite"

"Aux régionales, il y a souvent, il y a quasiment tout le temps, comme en 2010, des listes d'extrême droite. Eh bien il y aura peut-être des listes d'extrême droite. Ce n'est pas très grave", a déclaré Florian Philippot au micro d'Europe 1 ce vendredi 24 juillet. Pour ce dernier, Jean-Marie Le Pen "est dans une stratégie de terre brûlée pour lui-même. Ça fait quelques mois que ça dure, il est extrêmement injurieux avec tout le monde, maintenant avec sa petite-fille, avec tout le monde, moi-même. C'est son problème personnel".

Marion Maréchal-Le Pen "ne peut pas y croire"

Interrogée à ce sujet mardi dernier, la principale concernée disait ne "pas croire" à une telle candidature. "Je n'ose pas croire que Jean-Marie Le Pen puisse considérer que je sois un dommage collatéral dans le bras de fer qu'il est en train de réaliser avec le parti" déclarait Marion Maréchal Le-Pen au micro de France Info.

"J'ai encore, moi, ses paroles il y a quelques mois de cela, notamment dans son communiqué de presse quand il soutenait ma candidature qui était pourtant sans équivoque (...) Dans ces conditions je sais que Jean-Marie Le Pen est un homme de parole, je suis sûr qu'il ne reviendra pas sur ses paroles" expliquait la jeune députée FN du Vaucluse.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/