1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Réforme territoriale : un projet "mal conduit" et fait "dans l'improvisation", estime Hortefeux
1 min de lecture

Réforme territoriale : un projet "mal conduit" et fait "dans l'improvisation", estime Hortefeux

GRAND JURY - Brice Hortefeux a dénoncé la réforme territoriale, entreprise par le gouvernement. Les objectifs d'"économies et de simplification" n'y sont pas, a estimé le député européen.

Brice Hortefeux, eurodéputé UMP, le 21 mai 2014 à Paris
Brice Hortefeux, eurodéputé UMP, le 21 mai 2014 à Paris
Crédit : AFP PHOTO / PATRICK KOVARIK

"La réforme territoriale, elle est mal conduite, et elle l'est dans l'improvisation". Brice Hortefeux a fustigé l'exécutif au Grand Jury RTL / Le Figaro / LCI particulièrement le secrétaire d’État, André Vallini en charge du dossier de la réforme territoriale.

Selon le député européen, cette réforme doit répondre à deux objectifs : "économies et simplification". Or, pour Brice Hortefeux, le compte n'y est pas. "Avec le report de la réforme départementale à l'après 2020, soit au cours du deuxième quinquennat de François Hollande, la simplification, il n'y en a pas."

La réalité, c'est que ce sera dans le meilleur des cas, 1,8 milliard d'euros d'économies. Ce qui est anecdotique

Brice Hortefeux

Au sujet des économies attendues par le gouvernement sur le texte, Brice Hortefeux a dénoncé les différents chiffres avancés par l'exécutif : "M. Vallini a annoncé dans un premier temps 12,5 milliards d'économies, ensuite il a parlé de 24 milliards, ensuite il a dit, 'il n'y aura pas d'économies avant 3 ou 4 ans', finalement on est revenu à 12 milliards d'euros.", s'est-il insurgé.

"La réalité, a poursuivi l'ancien ministre de l'Intérieur de Nicolas Sarkozy, c'est que ce sera dans le meilleur des cas, 1,8 milliard d'euros d'économies, ce qui est anecdotique", a-t-il affirmé.

À lire aussi

L'un des plus fidèles lieutenants de Nicolas Sarkozy a tout de même tenu à souligner le travail entrepris sous le précédent quinquennat, avec la création d'une commission présidée par Edouard Balladur et constituée de "personnalités différentes" : "Quelle différence avec la réforme demandée par Nicolas Sarkozy !", a-t-il ironisé.

À regarder

Le Grand Jury du 15 juin 2014 - Brice Hortefeux - 2e partie
La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/