1 min de lecture François Hollande

Réforme territoriale : Hollande tente de convaincre les partis de la nécessité de supprimer les départements

RÉACTIONS - La disparition des conseils généraux pose problème aux opposants comme aux alliés du chef de l'État.

François Hollande, le 13 mai, à Tbilissi.
François Hollande, le 13 mai, à Tbilissi. Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Générique 1
Vincent Derosier Journaliste RTL

François Hollande reçoit les chefs de partis, du 14 mai à la fin de la semaine. L'objectif : convaincre tout le monde de la nécessité de mener à bien la réforme territoriale. S'il devrait réussir à réduire le nombre de régions, le président de la République aura plus de mal à mener la suppression des départements à son terme.

"L'horizon est clair mais le calendrier est raide", avoue un proche du Président. Selon Claudy Lebreton, président de l'Assemblée des départements, "c'est complètement farfelu. C'est pour ça que je demande de confier une étude précise à la Cour des comptes".

Xavier Bertrand (UMP) est, lui, prêt à suivre le gouvernement mais dans un certain cadre. "C'est aux Français qu'il faut donner la parole avec un référendum", estime-t-il. Une solution écartée par le gouvernement. Selon François Hollande, il faudra sûrement changer la Constitution. Pour ce faire, le chef de l'État aura besoin de la majorité des 3/5ème, ce qu'il aura du mal à obtenir.

>
Réforme territoriale : François Hollande tente de convaincre les partis de la nécessité de supprimer les départements Crédit Média : Vincent Derosier | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Hollande Réforme territoriale Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants