2 min de lecture André Vallini

Réforme territoriale : André Vallini exclut tout référendum

GRAND JURY - Le secrétaire d'État chargé de la Réforme territoriale laisse aux parlementaires "la prérogative" de se prononcer sur la réforme territoriale, mais rejette le recours au référendum.

André Vallini au Grand Jury dimanche 8 juin 2014
André Vallini au Grand Jury dimanche 8 juin 2014 Crédit : RTL / Frédéric Bukajlo / Abacapress
Micro RTL
La rédaction de RTL Journalistes RTL

La consigne est claire. La parole est désormais aux parlementaires. Invité du Grand Jury RTL / Le Figaro / LCI pour défendre la réforme territoriale du gouvernement qui sera présenté le 18 juin en conseil des ministres, André Vallini, secrétaire d’État a rejeté tout recours au référendum.

"Les parlementaires ont des prérogatives, nous attendons de savoir ce qu'ils vont faire de cette fameuse carte", a déclaré le sénateur de l'Isère en référence à la première ébauche d'une France à 14 "super régions" proposée en début de semaine par François Hollande.

"Le texte est soumis au Parlement, ils vont sûrement l'amender, et sans doute bouger telle ou telle région (...) mais à la fin du débat parlementaire, il y aura un vote", a-t-il rappelé. La réforme devrait être débattue au Parlement à partir de début juillet.

Arrêtons de faire des référendums sur tout

André Vallini (PS)
Partager la citation
À lire aussi
Tanguy Pastureau Tanguy Pastureau
Tanguy Pastureau : la lettre de Rihanna à François Hollande

Quid des noms que prendront ces futures "super-régions". "Le nom des régions sera débattu au Parlement", a répondu André Vallini, avant de rappeler l'objectif principal du gouvernement : "Il faut réformer l’État et les territoires, il faut que l'on avance. Les Français attendent que l'on agisse, arrêtons de faire des référendums sur tout."

Pas question non plus "a priori" de consulter la population sur la question des départements qui souhaiteraient changer de région, comme cela pourrait être le cas dans l'éventualité de la Loire-Atlantique rattachée à la Bretagne. "Cela risque d'ouvrir des débats sans fin, il faut que les responsables politiques, justement, prennent leurs responsabilités".

Il n'y a pas de méthode parfaite

André Vallini
Partager la citation

Si le secrétaire d’État a dénoncé "la politique politicienne de l'UMP", qui refuse selon lui, "la révision constitutionnelle consistant à supprimer les départements", André Vallini a également rejeté le manque de dialogue dont l'accuse de nombreux élus, y compris socialistes. "Nous avons élaboré cette carte après beaucoup de réunions", a-t-il dit avant de reconnaître : "Il n'y a pas de méthode parfaite."

>
Le Grand Jury du 08 juin 2014 - André Vallini - 1e partie Crédit Image : RTL / Frédéric Bukajlo / Abacapress | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
André Vallini Réforme territoriale Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7772486368
Réforme territoriale : André Vallini exclut tout référendum
Réforme territoriale : André Vallini exclut tout référendum
GRAND JURY - Le secrétaire d'État chargé de la Réforme territoriale laisse aux parlementaires "la prérogative" de se prononcer sur la réforme territoriale, mais rejette le recours au référendum.
https://www.rtl.fr/actu/politique/reforme-territoriale-andre-vallini-exclut-tout-referendum-7772486368
2014-06-08 21:53:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/mTU0ThWmJ79UrMrZIuXhBA/330v220-2/online/image/2014/0608/7772486853_andre-vallini-au-grand-jury-dimanche-8-juin-2014.JPG