1 min de lecture Politique

Réforme pénale : Christiane Taubira affirme défendre un texte "en dehors de toute idéologie"

ÉCLAIRAGE - Les députés ont entamé mardi 3 juin l'examen de la réforme pénale défendue par Christiane Taubira. La majorité est parvenue à un compromis sur la contrainte pénale.

Christiane Taubira le 3 juin 2014 à l'Assemblée nationale pour défendre la réforme pénale
Christiane Taubira le 3 juin 2014 à l'Assemblée nationale pour défendre la réforme pénale Crédit : AFP/FRANCOIS GUILLOT
Mathieu Delahousse Journaliste RTL

L'examen du projet de loi sur la réforme pénale a débuté ce mardi 3 juin à l'Assemblée nationale, dans une ambiance tendue. Le texte, très controversé, est vu comme vidé de sa substance par les arbitrages au gouvernement.

Il est défendu par la Garde des Sceaux Christiane Taubira, qui a promis un "texte en dehors de toute idéologie" qui ne veut "retenir que les stratégies qui donnent des résultats".

L'UMP prête à en découdre

Le volet le plus polémique de cette réforme, la contrainte pénale, a divisé jusqu'au gouvernement. Un accord a finalement été trouvé avec la majorité : la mesure sera expérimentée sur les délits passibles d'une peine maximale de cinq ans d'emprisonnement, puis éventuellement étendue à tous les délits. La ministre de la Justice défend l'objectif de "rétablir le lien social brisé par la délinquance".

Les députés UMP sont prêts à s'opposer à la réforme. Le député Georges Fenech a dénoncé des "sanctions pénales dévitalisées" et même "laxistes".

>
Réforme pénale : Christiane Taubira défend un texte "sans idéologie" Crédit Média : Mathieu Delahousse | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Réforme pénale Christiane Taubira
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants