1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Réforme de la SNCF : "Si Macron se soumet, ce sera la Bérézina", lance Mazerolle
1 min de lecture

Réforme de la SNCF : "Si Macron se soumet, ce sera la Bérézina", lance Mazerolle

ÉDITO - Pour l’éditorialiste, si Emmanuel Macron échoue à mener à terme sa réforme de la SNCF, il perdra durablement en crédibilité et se mettra en difficulté pour la suite de son quinquennat.

Train de la SNCF (image d'illustration)
Train de la SNCF (image d'illustration)
Crédit : Lionel BONAVENTURE / AFP
Réforme de la SNCF : "Si Macron se soumet, ce sera la Bérézina", lance Olivier Mazerolle
03:24

Le bras de fer annoncé avec la SNCF va bien avoir lieu. Emmanuel Macron a été élu avec un mot d’ordre : l’efficacité et la réforme. S’il se soumet, ce sera la Bérézina, ce ne sera plus le champion de la réforme. Sa présidence perdra de sa justification, les procès en impéritie fleuriront, il doit réussir.

Pour cela deux méthodes : soit il continue à faire preuve d’une autorité impavide et Élisabeth Borne, la ministre des transports persiste à ne rien dire aux syndicats. Cela signifierait qu’Emmanuel Macron utiliserait ce que Charles Pasqua appelait "la roulette belge", à savoir qu’il y a une balle dans chaque trou du barillet. Il ne pourrait alors que compter sur un miracle pour enrayer le mécanisme syndical.


Ou bien il emprunte la voie de la raison et se montre un peu plus souple sur quelques points qui ne remettraient pas en cause le projet gouvernemental, mais qui permettraient de mettre fin à la coalition syndicale. Dans ce cas, ses chances de succès demeurent.

La méthode adoptée par les syndicats annonce trois mois de galère dans les transports

Olivier Mazerolle, éditorialiste RTL

D’autant que les Français semblent favorables à la réforme d’après les sondages. Mais cette réalité pourrait vite se transformer en mirage. La méthode adoptée par les syndicats annonce trois mois de galère dans les transports : un scénario épouvantable qui mènerait immanquablement les entreprises et les salariés à intimer l’ordre au gouvernement de mettre fin à la pagaille, quitte à enterrer la réforme.

La rédaction vous recommande
Sur les thématiques :

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/