1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Qui fera partie de la campagne de Benoît Hamon ?
1 min de lecture

Qui fera partie de la campagne de Benoît Hamon ?

À l'occasion de l'inauguration de son nouveau QG de campagne, ce samedi 11 février, Benoît Hamon dévoilera son nouvel organigramme. Tour d'horizon des collaborateurs déjà identifiés.

Benoît Hamon à Guéret, le 9 février 2017
Benoît Hamon à Guéret, le 9 février 2017
Crédit : PASCAL LACHENAUD / AFP
Qui fera partie de la campagne de Benoît Hamon ?
01:02
Maxime Magnier & Céline Landreau

La campagne présidentielle de Benoît Hamon entame un virage décisif, ce samedi 11 février 2017. Le candidat de la Belle Alliance Populaire inaugurera son nouveau QG, situé dans le Xe arrondissement de Paris, mais surtout, nommera sa nouvelle équipe, celle sensée le porter jusqu'à l'Élysée.

Parmi les personnalités choisies, on sait déjà que figureront Mathieu Hanotin et Jean-Marc Germain, tous deux propulsés directeurs de campagne. Le premier, député de Seine-Saint-Denis, était déjà un fidèle lieutenant de Benoît Hamon pendant toute la primaire. Jean-Marc Germain, pour sa part, représente les Hauts-de-Seine à l'Assemblée, mais c'est surtout un proche de Martine Aubry.

Ce choix stratégique, ce choix du rassemblement, le candidat gauchiste compte l'étendre à toute sa famille politique, des écologistes aux vallsistes, et en prenant garde de n'oublier personne. Représentant Arnaud Montebourg, Aurélie Filippetti et Jérôme Guedj sont nommés porte-parole, tout comme Sébastien Denaja, un proche de François Hollande.

Bien sûr qu'il faudra qu'il y ait des proches de Manuel Valls

Didier Guillaume, sénateur de la Drôme et proche de Manuel Valls

Du côté de Manuel Valls, qui avait rapidement indiqué qu'il ne défendrait pas le programme de son ex-concurrent à la primaire, les soutiens sont plus rares qu'ailleurs à gauche, mais néanmoins présents. Pour s'assurer l'appui d'une partie des proches de l'ancien Premier ministre, Benoît Hamon devrait donc enrôler Philippe Doucet, Elsa Di Méo, André Viola, ou encore Luc Carvounas.

À lire aussi

Enfin, certains vallsistes ont déjà multiplié les appels du pied à destination du nouveau patron socialiste, comme Didier Guillaume. "Bien sûr qu'il faudra qu'il y ait des proches de Manuel Valls qui soient dans l'équipe de campagne", a estimé le sénateur de la Drôme au micro de RTL.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/