2 min de lecture Assemblée nationale

"À quand le bermuda ?" : la droite déplore la fin de la veste-cravate à l'Assemblée

Si les députés de la France insoumise se réjouissent de cette nouvelle, certains députés crient à l'affaiblissement du caractère solennel de l'hémicycle.

L'Assemblée nationale (illustration)
L'Assemblée nationale (illustration) Crédit : JEAN-PIERRE MULLER / AFP
103029000663527498057
Eléanor Douet

Des années, des décennies à voir les députés prendre place à l'Assemblée nationale vêtus du classique ensemble veste-cravate et voilà que le Bureau de l'Assemblée nationale acte officiellement le droit pour les députés de siéger sans porter ni l'un, ni l'autre. Une nouvelle qui réjouit la France insoumise. Le mouvement de Jean-Luc Mélenchon avait vivement critiqué cette tradition lors de l'ouverture de la XVe législature, le 27 juin dernier. Ainsi, les députés insoumis avaient symboliquement siégé sans cravate. 

Si la nouvelle convient à certains, d'autres sont furieux, notamment dans les rangs des Républicains. Pour eux, ce droit signe un affaiblissement du caractère solennel de l'hémicycle. "À quand le bermuda ? Propre, c'est correct aussi. Anecdotique ? Surtout révélateur", a ironisé Philippe Gosselin, député LR de la Manche.

Un avis partagé par son collègue sénateur Philippe Dallier : "Grande victoire de la France Insoumise, plus de veste ni cravate obligatoire à l'Assemblée, bientôt les bermudas... Vive la révolution !", a-t-il raillé.

À lire aussi
L'Assemblée nationale, le 13 décembre assemblée nationale
Étudiants en médecine : l'Assemblée vote la suppression du "numerus clausus"

Pour l'ancien président de l'Assemblée nationale, Jean-Louis Debré, tout cela représente un "avachissement". "Quand les députés vont-ils venir en espadrilles et bermuda ? On est parti de l'Empire avec un uniforme qui était trop formaliste et on est arrivé à une tenue correcte car on est représentant de la Nation et pas à la foire à neuneu", s'est-il indigné sur France Info

"Tout cela n'est pas très grave mais c'est un signe de détournement de la notion de représentant du Peuple, estime Jean-Louis Debré. Quand on va voter une loi, c'est un acte solennel, on est en train de tout banaliser. Ce n'est pas un drame mais pourquoi on ne distribuerait pas de chewing-gums à l'entrée de l'hémicycle ?".

La cravate reste au Sénat

Toutefois, comme le précise Public Sénat, relayé par le Huffington Post, l'abandon de la cravate n'est pour le moment possible qu'à l'Assemblée nationale. Au Sénat, le port de celle-ci reste une règle tacite. "C'est une règle tellement forte qu'elle n'a pas besoin d'être écrite. C'est une coutume républicaine mais aussi un principe d'égalité", confie un administrateur de la Haute assemblée.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Assemblée nationale La France insoumise Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7789451591
"À quand le bermuda ?" : la droite déplore la fin de la veste-cravate à l'Assemblée
"À quand le bermuda ?" : la droite déplore la fin de la veste-cravate à l'Assemblée
Si les députés de la France insoumise se réjouissent de cette nouvelle, certains députés crient à l'affaiblissement du caractère solennel de l'hémicycle.
https://www.rtl.fr/actu/politique/quand-le-bermuda-la-droite-deplore-la-fin-de-la-veste-cravate-a-l-assemblee-7789451591
2017-07-22 18:46:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/SRaRMfETjdQdKc8G-blglA/330v220-2/online/image/2017/0628/7789137675_l-assemblee-nationale-illustration.jpg