1 min de lecture Axelle Lemaire

Primaire PS : "Il y a des trous dans leurs programmes", regrette Axelle Lemaire

INVITÉE RTL - La secrétaire d'État chargée du numérique et de l'innovation a vanté sa "liberté" alors que se profile la primaire de la gauche.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Axelle Lemaire est l'invitée de RTL Crédit Image : Essia Lakhoua / RTL | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
245_MARTICHOUX
Elizabeth Martichoux et Claire Gaveau

La primaire de la gauche est définitivement lancée. Arnaud Montebourg, Benoît Hamon, Manuel Valls... Tous sont sur la ligne de départ en vue du scrutin organisé le 22 et 29 janvier prochain. Près d'un mois avant l'élection du candidat de la gauche à l'élection présidentielle, Axelle Lemaire reste à distance depuis le renoncement de François Hollande. "J'ai toujours été connue pour ma liberté. Ce que j'attends, c'est un rassemblement autour d'un projet car je n'ai pas une écurie, un candidat", explique-t-elle refusant de suivre quelqu'un "de manière caporaliste".

Invitée de RTL vendredi 9 décembre, la secrétaire d'État chargée du Numérique et de l'Innovation reste attentive : "Parmi les principaux candidats qui se présentent à la primaire de la Belle Alliance Populaire, il n'y en a pas un seul pour qui je ne pourrais pas voter". Cependant, Axelle Lemaire pointe du doigt des "trous" dans les programmes de tous les candidats. "Le rassemblement, ce doit être avant tout le rassemblement des idées. Les gens en ont marre de l'hyperpersonnalisation de la politique", déplore-t-elle. Avant d'ajouter : "Je trouve d'ailleurs que c'est un truc des conservateurs que de considérer qu'il y a une investiture suprême d'un seul homme".

"J'attends de voir les idées qui vont être mises sur la table pour préparer l'avenir", glisse-t-elle. À l'heure actuelle, les programmes des candidats manquent "d'innovation" notamment sur le numérique. "La droite nous propose un programme ancien, has been et j'attends de la gauche qu'on puisse montrer qu'on a un bilan très positif sur ce sujet", détaille-t-elle évoquant l'intelligence artificielle, les nouvelles protections dans un monde du travail en pleine mutation. "On est obligé de repenser la manière de travailler", conclut-elle. 

La rédaction vous recommande

 

Lire la suite
Axelle Lemaire Primaire PS Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants