2 min de lecture Présidentielle 2017

Primaire Les Républicains : Xavier Bertrand interpelle les candidats sur la nouvelle taxe régionale

DOCUMENT RTL - Le président de la région des Hauts-de-France leur demande s'ils oseront, en cas d'élection, revenir sur la nouvelle taxe d'équipement régional à laquelle il s'oppose.

Xavier Bertrand à Calais le 17 février 2016.
Xavier Bertrand à Calais le 17 février 2016. Crédit : Sarah ALCALAY/SIPA
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
Journaliste

"Dénoncez-vous la mise en place de cette taxe si le gouvernement décidait malgré tout de la faire voter à l’automne, et prenez-vous l'engagement alors, si vous êtes élu(e) président(e) de la République, de revenir sur celle-ci ?". La question, posée par Xavier Bertrand dans une lettre ouverte adressée aux candidats de la primaire à droite, a le mérite d'être claire. Le président de la région des Hauts-de-France leur demande, dans ce document que s'est procuré RTL, de se positionner sur une taxe qu'il a lui-même décidé de rejeter. L'heure de l'ouverture du grand bal des promesses de campagne ?

Après avoir fait savoir, jeudi 21 juillet, qu'il quittait l'Association des Région de France (ARF) sur fond de différends à propos de la fameuse nouvelle taxe dite "d'équipement régional", le président de la région des Hauts-de-France interpelle désormais les candidats à la primaire de la droite et du centre dans une lettre ouverte. Ce dernier veut connaître leur position quant à la mise en place de cette nouveauté, à laquelle il est formellement opposé.

Une taxe "pour l'autonomie fiscale" des régions

"Je regrette que cette mesure soit aujourd'hui soutenue par des Présidents de Région de tendances politiques différentes, parmi lesquels des membres de notre famille politique. J'ai personnellement affiché ma totale opposition à cette taxe nouvelle", rappelle-t-il dans sa lettre. 

Cette taxe, inscrite dans le projet de loi de finances 2017, a pour but de rendre "l'autonomie fiscale" aux régions. Elle permettrait "aux régions de disposer d'une recette supplémentaire annuelle de 600 millions d'euros", selon un communiqué publié par l'ARF. "Moi, je n'ai pas été élu à la tête de la Région des Hauts-de-France pour créer des impôts, pour mettre en place des impôts ou pour augmenter les impôts", avait alors réagi Xavier Bertrand sur BFMTV.

À lire aussi
Jean-Marie Le Pen, l'ancien président et cofondateur du Front national. présidentielle 2017
Pourquoi l'État va rembourser 4,2 millions d'euros à Jean-Marie Le Pen

"Les 60 millions d'euros, à peu près, que ça rapporterait à la région, je préfère m'en passer plutôt que de les prendre dans la poche des ménages et des entreprises", avait alors lancé Xavier Bertrand. Celui-ci a formulé le souhait, dans le cas où cette taxe serait effectivement instaurée, que le gouvernement "laisse les régions fixer le taux", auquel cas les Hauts-de-France fixeraient le taux "à zéro"..

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Région Xavier Bertrand
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants