2 min de lecture Droite

Primaire Les Républicains : le scrutin s'appellera la "primaire de l'alternance"

REPLAY / INFO RTL - Le député Les Républicains des Hauts-de-Seine Thierry Solère a la lourde tache d'organiser la primaire de la droite et du centre, dont le nom vient d'être arrêté.

Rémi Sulmont RTL vous en parle déjà Rémi Sulmont
>
Primaire Les Républicains : le scrutin s'appellera la "primaire de l'alternance" Crédit Image : AFP / Lionel Bonaventure | Crédit Média : Rémi Sulmont | Durée : | Date : La page de l'émission
Rémi Sulmont
Rémi Sulmont et Loïc Farge

La primaire à droite en vue de l'élection présidentielle de 2017 s'appellera la "primaire de l'alternance". Le nom, révélé mardi 19 janvier par RTL, a été officiellement arrêté il y a quelques jours. Le gagnant du scrutin ne s'appelle ni Sarkozy, ni Juppé, ni Le Maire. Le premier gagnant de la primaire, c'est Thierry Solère. Député des Hauts de Seine, il était inconnu de la plupart des Français. Sa nomination comme président de la commission d'organisation de la primaire est en train de changer son destin. La primaire lui offre une puissance médiatique inespérée. Il a déjà fait 38 minutes chez Laurent Ruquier dans On n'est pas couché, où il a purgé une tache sur son CV : le soutien à Jean Sarkozy dans l'affaire de l'Epad. "C'était un connerie de ma part et de la sienne" : voici c'est dit.

La mission impossible de Thierry Solère

Si la primaire est un succès, Thierry Solère, au style rond et cash, va devenir incontournable. Il sera l'homme qui aura rempli la mission impossible : désigner champion incontesté pour 2017. Il aura su "réconcilier les irréconciliables", comme le dit Benjamin Sportouch du service politique de RTL. Si la droite a choisi ce député pour organiser la primaire, c'est parce qu'il n'est pas fâché avec grand monde. Ce qui, à 44 ans, en politique est un exploit. C'est un proche de Bruno Le Maire. Il nous a d'ailleurs dit qu'il votera pour lui à la primaire. Mais Thierry Solère est également "sarko-compatible".

Il vient des Hauts-de-Seine, il connait très bien Nicolas Sarkozy. Mais il a aussi osé lui dire non en faisant tomber Claude Guéant, parachuté dans le département par l'Élysée. Thierry Solère, qui dans le privé pendant dix recyclait des pneus usagés pour Michelin, a prouvé que personne ne lui traçait sa route. C'est pour cela que les partisans de Juppé et de Fillon lui font aussi confiance, et sont même impressionné. "Thierry Solère n'a pas peur de grand-chose, ni de grand monde", nous a confié un proche d'Alain Juppé.

À lire aussi
Laurent Wauquiez à Menton, le 30 juin 2018 opposition
Les Républicains : pourquoi Laurent Wauquiez se "fillonise"

Le nouvel astre de 2016

Thierry Solère choisit en ce moment les organisateurs de la primaire dans les départements. Un casse-tête, il faut qu'ils conviennent à tous les candidats. En février, il ira en région secouer ceux qui sont en retard dans l'organisation de la primaire qui est un exercice révolutionnaire pour la droite française. "Je le garde pour moi", martèle-t-il quand on lui demande quel conseil ses adversaires socialistes lui ont donné. "Ils m'ont demandé de ne pas en parler. Souvent les gens ne comprennent pas que la droite et la gauche se parlent. Mais on se parle à l'Assemblée nationale, qu'on soit de droite, de gauche ou même du Front national. C'est même l'endroit où on doit se parler dans la vie démocratique".

On ne sera donc pas quels secrets les champions socialistes de la primaire ont livré. À moins que Thierry Solère ne les dévoilent dans son discours de vœux qui sera très suivi. Il prononcera son discours jeudi 28 janvier, sous le préau d'une école de Boulogne-Billancourt comme d'habitude. Mais cette année, il y a aura sous le préau Alain Juppé, Bruno Le Maire et très probablement Nicolas Sarkozy. François Fillon a promis qu'il tentait de changer son agenda. Thierry Solère est le nouvel astre autour duquel 2016 va tourner.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Droite Centre Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7781442394
Primaire Les Républicains : le scrutin s'appellera la "primaire de l'alternance"
Primaire Les Républicains : le scrutin s'appellera la "primaire de l'alternance"
REPLAY / INFO RTL - Le député Les Républicains des Hauts-de-Seine Thierry Solère a la lourde tache d'organiser la primaire de la droite et du centre, dont le nom vient d'être arrêté.
https://www.rtl.fr/actu/politique/primaire-les-republicains-le-scrutin-s-appellera-la-primaire-de-l-alternance-7781442394
2016-01-19 11:59:42
https://cdn-media.rtl.fr/cache/yAiOgeXQ5PYUeqs2mQhY-w/330v220-2/online/image/2016/0119/7781445893_c-est-le-depute-les-republicains-thierry-solere-qui-a-la-lourde-tache-d-organiser-la-primaire-de-la-droite-et-du-centre.jpg