2 min de lecture Primaire Les Républicains

Primaire Les Républicains : Bruno Le Maire ne sait pas ce qu'est un "Youtubeur"

Le candidat à la primaire de la droite a reconnu qu’il ne maîtrisait encore tout à fait les codes du web dans un entretien paru jeudi 18 août dans "Le Point".

Bruno Le Maire le 11 juillet 2016 à Paris.
Bruno Le Maire le 11 juillet 2016 à Paris.
Geoffroy Lang
Geoffroy Lang

"Le renouveau c’est Bruno" claironne l’équipe de campagne de Bruno Le Maire depuis le début de son marathon pour la primaire de la droite en novembre prochain. Si le député de l’Eure avait confié qu’il maîtrisait parfaitement Tinder - une application smartphone de rencontres très en vogue - grâce à ses collaborateurs, il semble beaucoup moins à l’aise sur la plateforme de partage de vidéos YouTube. Dans un entretien paru dans Le Point jeudi 18 août, le journaliste de l'hebdomadaire tente de tester la culture digitale du candidat Les Républicains : "Vous avez dit qu'on ne pouvait pas gouverner sans maîtriser Tinder. Est-ce que vous savez ce qu'est un 'youtubeur' ?"

Non sans avoir précisé qu’il connaissait bien YouTube, Bruno Le maire doit reconnaître qu’il sèche : "Franchement, non !". Bruno Le Maire a depuis certainement découvert que derrière le terme "youtubeur" se cache des centaines d’autodidactes du web tenant des chroniques vidéos sur la plateforme YouTube, sur des thématiques variées (humour, beauté, jeux vidéos). Certains d’entre eux ont acquis une véritable notoriété sur le web, mais aussi en dehors, comme Cyprien ou Norman qui comptent respectivement 9,3 et 7,8 millions d’abonnés relève Le Lab.

La jeunesse, nouvelle des candidats Les Républicains

Alors que de nombreux observateurs soulignent que l’électorat des seniors est majoritairement acquis au plus que probable candidat Nicolas Sarkozy, ses principaux rivaux tentent aujourd’hui de séduire la jeunesse pour leur course à l’Élysée. Bruno Le Maire bénéficie d’un atout indéniable avec le groupe "Les jeunes avec BLM" qui occupent le terrain pour leur candidat sur les réseaux sociaux.

Cette cellule de communication, qui maîtrise parfaitement les codes du web, a par exemple créé un compte Snapchat à la fin du mois de février dernier. De son côté, Alain Juppé essaye de ne pas rester sur le carreau. Le doyen de la primaire Les Républicains s’est par exemple offert une petite cure de jouvence en participant à une partie de "beer-pong" avec son groupe de jeunes pousses personnel, les “Jeunes avec Juppé”. Pour ce qui est de YouTube, personne ne semble en tout cas en mesure de contester la suprématie de Nicolas Hulot.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains Bruno Le Maire Réseaux sociaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants