1 min de lecture Présidentielle 2017

Primaire de la droite : pour Cambadélis, Fillon c'est "le bol" de Hollande

CONFIDENTIELS RTL - Le patron du PS jubile à l'idée de voir François Fillon remporter la primaire de la droite.

Pauline de Saint-Remy Les Confidentiels RTL Pauline De Saint-Rémy
>
Pauline de Saint-Rémy : pour Cambadélis, Fillon c'est "le bol" de Hollande Crédit Image : SIPA | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Pauline de Saint-Remy
Pauline De Saint-Rémy
et Loïc Farge

Pour Jean-Christophe Cambadélis, c'est simple : avec François Fillon, la gauche a trouvé le "meilleur adversaire possible". Selon lui, "on ne peut pas faire mieux, Fillon coche toutes les cases". Voilà comment le premier secrétaire du Parti socialiste s'en félicite en privé. Parmi les grandes qualités qu'il trouve à l'ancien premier ministre de Nicolas Sarkozy, il y a son libéralisme économiques, ses positions très à droite sur les questions de société et ses relations avec Vladimir Poutine. Autant de repoussoirs pour les électeurs de gauche, à ses yeux.

Fillon, selon "Camba", c'est "l'épouvantail idéal" pour remobiliser la gauche. Résultat : le chef de fil des socialistes, qui est convaincu que Fillon va l'emporter dimanche 27 novembre face à Alain Juppé, se projette déjà dans l'après-primaire. Le grand meeting de La Belle Alliance populaire, qui doit avoir lieu le 3 décembre prochain à Paris, devrait prendre des airs de rassemblement anti-Fillon, tout simplement. C'est assumé. Jean-Christophe Cambadélis compte d'ailleurs sur la présence de 10.000 personnes ce jour-là. 

À qui la victoire de Fillon profiterait-elle à gauche ? À François Hollande. Comme beaucoup, "Camba" doute depuis des mois de la capacité du chef de l'État à défendre sa candidature. Mais depuis le premier tour de la primaire de la droite, le patron du PS estime que l'hypothèse d'une candidature de recours de Manuel Valls a été balayée.

Il ne fait aucun doute à ses yeux que François Hollande sera candidat. François Fillon est "tellement dangereux", selon Cambadélis, qu'il lui offre un prétexte tout trouvé. "On va pouvoir faire 'Au secours, la droite revient !', et en plus elle prévient", dit-il. Pour lui, Fillon c'est "le bol" de François Hollande. On saura très vite si le Président y voit une aubaine lui aussi.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Jean-Christophe Cambadélis Primaire Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants