2 min de lecture Présidentielle 2017

Présidentielle 2017 : Rama Yade annonce sa candidature

"Sans mandat et sans parti, mais libre", l'ancienne secrétaire d'État va tenter de convaincre les Français de l'élire à l'Élysée.

Rama Yade
Rama Yade Crédit : GUILLAUME SOUVANT / AFP
Michael Ducousso Journaliste

Rama Yade, l'ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, a annoncé sa candidature aux élections présidentielles 2017, jeudi 21 avril. Une surprise de la part de celle qui a été exclue du Parti Radical. Aujourd'hui, elle se dit "sans mandat et sans parti, mais libre"

Rama Yade a annoncé la nouvelle sur le plateau du JT de TF1 en assurant avoir été motivée par la situation alarmante de la démocratie en France. "Je prends acte de la crise démocratique profonde que nous vivons dans ce pays", a-t-elle expliqué. Car elle se souvient d'un autre 21 avril, celui de 2002 avec l'arrivée de Jean-Marie Le Pen au second tour face à Jacques Chirac. "Depuis, rien n'a changé", d'après elle. "On rejoue toujours la même pièce de théâtre avec les mêmes mauvais acteurs. Il est important, pour moi qui ai rêvé la France avant de la connaître, de retrouver la France que j'aime, celle qui ose"

Sa solution pour porter changer les chose ?"Je propose que nous rendions le pouvoir aux Français et à la France." Pour ce faire, Rama Yade prône "une révolution démocratique" qui ne passerait pas seulement par l'abolition des "privilèges de ceux qui nous gouvernent et des partis politiques", mais aussi par la création "de nouveaux outils d'expression."

Quelques heures avant d'annoncer sa candidature devant les Français, Rama Yade a lancé le site internet et le compte Twitter de son nouveau mouvement : "La France qui ose". Cette "coopérative politique" est composée de "plusieurs mouvements citoyens et politiques" et aurait déjà "50.000 sympathisants dans tout le pays, 102 comités dans chaque département de France, promet Rama Yade.

À lire aussi
Emmanuel Macron et Christophe Castaner le 20 mars 2020 violences
Macron : de candidat à président, retour sur ses déclarations sur les violences policières

Son slogan et ses arguments vont devoir séduire les Français mais avant cela, ses potentiels soutiens politiques. Car sans l'appui d'un parti, la candidate risque d'avoir du mal à obtenir les fameuses 500 signatures de maires qui lui permettront de se présenter aux élections. "Dès demain", annonce-t-elle, "je m'engagerai dans tous les territoires de France pour porter le projet, notre projet."

Elle profitera sans doute des restes de sa popularité dans le cœur des Français. Pendant plusieurs mois consécutifs en 2009 elle a été considérée par les sondages comme la "personnalité politique préférée des Français".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Présidentielle 2017 Rama Yade Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants