1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : Jean-Louis Borloo s'exprimera "dans quelques jours, quelques semaines"
2 min de lecture

Présidentielle 2017 : Jean-Louis Borloo s'exprimera "dans quelques jours, quelques semaines"

Jean-Louis Borloo se refuse pour le moment à afficher son soutien pour un candidat à la présidentielle mais assure dans "Le Parisien" de ce 7 octobre qu'il le fera prochainement.

Jean-Louis Borloo
Jean-Louis Borloo
Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin

En janvier dernier, il se présentait, sur RTL, comme "le mec le plus libre du monde". Jean-Louis Borloo semble vouloir préserver ce sentiment de liberté, tandis que s'agitent de part et d'autre les candidats à la présidentielle 2017. "Aujourd'hui, je suis dans une neutralité bienveillante à l'égard de la politique française", avait-il lancé à cette même occasion. Une vie politique qu'il a quittée il y a près de trois ans. Pour autant, Jean-Louis Borloo ne devrait pas rester simple spectateur de la campagne. "Le moment venu, je parlerai de la présidentielle", affirme-t-il dans Le Parisien de ce 7 octobre

"Ma priorité, c'est l'Afrique !", martèle celui qui se consacre, depuis deux ans, à un projet de développement des installations électriques en Afrique. "Dans quelques jours, quelques semaines, je m'exprimerai sur les enjeux de la présidentielle", annonce-t-il toutefois. Et si quelques uns affirment être parvenus à le rallier à leur programme de campagne, Jean-Louis Borloo dément formellement. "Ceux qui disent qu'ils ont dîné avec moi, qu'ils m'ont vu, racontent souvent n'importe quoi. Je ne participe d'aucun plan caché de soutien à tel ou tel. Mais le temps viendra", déclare l'ancien président de l'Union des démocrates indépendants (UDI) dans les colonnes du Parisien.

Un œil sur Emmanuel Macron

Avant de prendre position, Jean-Louis Borloo se dit attentif à la vision du "vivre ensemble" que mettra en valeur chaque candidat. "Protéger nos clochers oui, mais il faut aussi regarder le monde comme il est", affirme-t-il, mettant l'accent sur les préoccupations migratoires et écologiques. "Sur ces questions, il y a besoin d'allier fermeté et compréhension." Jean-Louis Borloo resterait, selon Le Parisien, "en contact étroit" avec ses amis de l'UDI et suivrait "de près ce qui se passe dans la primaire". 

Nicolas Sarkozy aura-t-il sa faveur plutôt qu'Alain Juppé ou encore Emmanuel Macron, comme le souhaiteraient certains membres de l'UDI ? "Macron, qu'il ait des qualités, cela ne fait aucun doute", affirme Jean-Louis Borloo. Mais pas question d'en dire davantage pour l'heure. "Ce qui m'intéresse, c'est de savoir quelle politique internationale, quelles équipes, quels grands objectifs, comment il rendra compte de son action et comment il remettra en marche l'ascenseur social", confie l'ancien maire de Valenciennes. À bon entendeur.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/