1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2017 : Macron assure ne pas attendre Hollande pour se déclarer
2 min de lecture

Présidentielle 2017 : Macron assure ne pas attendre Hollande pour se déclarer

"Mes décisions ne dépendent pas des décisions des uns et des autres", a déclaré l'ancien ministre de l'Économie dans une interview à "Médiapart".

Emmanuel Macron le 26 octobre 2016 à Paris.
Emmanuel Macron le 26 octobre 2016 à Paris.
Crédit : CHAMUSSY/SIPA
Geoffroy Lang & AFP

Il devient de plus en plus difficile d'imaginer qu'Emmanuel Macron ne sera pas candidat à l'élection présidentielle. Et l'ancien ministre de l'Économie a tenu à clarifier sa position, à quelques semaines de l'annonce de sa décision. Interrogé dans la soirée du 2 novembre par Mediapart, il a déclaré : "Mes décisions ne dépendent pas des décisions des uns et des autres".

Une affirmation qui vient contredire les déclarations de l'un de ses soutiens, le député PS Stéphane Travert. Selon lui, Emmanuel Macron serait "dans l'attente de la décision" de François Hollande sur sa candidature, et ne prendra la sienne qu'après. Il y a une logique institutionnelle qui veut que le président sortant soit le candidat naturel".

Au sein d'En Marche!, "je sais que certains le pressent de devancer l'appel, mais je suis pour qu'Emmanuel Macron respecte le calendrier qu'il s'est fixé, une décision entre le 15 décembre et le 1er janvier", a ajouté le député de la Manche, délégué national d'"En Marche !".

Macron estime qu'il n'a pas trahi Hollande

"Je ne considère pas que j'ai trahi", a affirmé Emmanuel Macron au cours de cet entretien : "Est-ce que je l'ai trahi en lui cachant qui j'étais ? Dès mon entrée au gouvernement, il savait qui j'étais. Est-ce que j'ai caché mes opinions ? À aucun moment (...) La trahison, la déloyauté, aurait été de rester au gouvernement, de jouer l'empêchement de l'intérieur, le cynisme. Je ne l'ai pas fait, j'ai pris des risques". Le président de la République estimait que son ministre l'avait "trahi avec méthode", selon des propos rapportés par Le Monde.

À lire aussi

Si l'ancien ministre de l'Économie laisse toujours planer le doute sur sa candidature à l'élection présidentielle et son calendrier, il a annoncé sa démission de la fonction publique. Emmanuel Macron va quitter la fonction publique à la fin du mois "par souci de cohérence et d'exemplarité, a-t-il expliqué sur Mediapart. Je suis favorable (...) à une réforme pour la haute fonction publique, en particulier le corps auquel j'appartiens qui n'est pas un corps juridictionnel et ne justifie pas d'avoir des protections tout au long de la vie et un droit au retour permanent et donc je serai amené à démissionner de la fonction publique".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/