2 min de lecture Impôts

Prélèvement à la source : quel est le coût du dispositif ?

ÉCLAIRAGE - Édouard Philippe a confirmé le maintient du prélèvement de l'impôt à la source le 1er janvier 2019. Bercy a déboursé 195 millions d'euros sur trois ans.

Le ministère de l'Économie et des Finances, communément appelé "Bercy", le 15 mars 2013
Le ministère de l'Économie et des Finances, communément appelé "Bercy", le 15 mars 2013 Crédit : AFP / FRED DUFOUR
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

"L'impôt sur le revenu sera prélevé à la source au 1er janvier 2019". Cette déclaration d'Édouard Philippe vient mettre un terme à plusieurs jours de doute au sein de l'exécutif. "Nous avons travaillé d'arrache-pied depuis des mois pour faire en sorte que cela soit possible", a ajouté le premier ministre au Journal Télévisé de 20 heures de TF1. 

Une fois le remaniement passé, le gouvernement s'est attaqué à l'autre point délicat de cette rentrée sous tensions. C'est donc à travers un message qui se veut rassurant qu'Édouard Philippe a annoncé que la phase d'essai du prélèvement de l'impôt à la source n'avaient "révélé aucun dysfonctionnement"

La réforme du prélèvement à la source, lancée par François Hollande, consiste à prélever les impôts directement sur les salaires et les pensions. Ce "big bang fiscal", qui concerne près de 38 millions de foyers fiscaux, a déjà été retardé d'un an après l'élection d'Emmanuel Macron. Le président de la République a affirmé qu'une mise en oeuvre ratée de cette réforme pouvait "brûler un capital politique", estimant que "ceux qui le poussent" à le faire "ne seront pas là" pour le défendre en cas de problème, selon des participants. 

Près de 200 millions d'euros

L'hypothèse d'un éventuel report a ouvert le bal des interrogations quant au coût du dispositif du prélèvement à la source. Comme le souligne Libération, le coût pour l'État de la mise en oeuvre de ce dispositif serait de 195 millions d'euros sur trois ans, "essentiellement pour l'adaptation des systèmes informatiques et la formation des agents". Il y a aussi la campagne de communication télé et radio qui a coûté "la bagatelle de 4,5 millions d'euros", calcule Le Parisien.

À lire aussi
Un avis d'imposition de la taxe d'habitation (image d'illustration) fiscalité
Taxe d'habitation : pensez à moduler vos prélèvements d'ici le 15 décembre

En plus de cette somme, les dépenses externes viennent grossir la facture. Elles s'élèveraient à 10,5 millions d'euros sur 2017 et 2018. "40.000 agents qui ont été formés pour pouvoir répondre aux questions des contribuables sur le prélèvement de l'impôt à la source", explique Capital

Dépassé l'échéance de 2018, le coût de fonctionnement du prélèvement à la source reviendrait à une quinzaine de millions d’euros par an. Pour les entreprises, "la charge serait comprise entre 310 et 420 millions d'euros". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Impôts Gérald Darmanin Gouvernement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants