2 min de lecture Environnement

Pollution : la circulation alternée saluée à gauche, conspuée au FN

La décision du gouvernement de mettre en place la circulation alternée lundi en raison du pic de pollution atmosphérique a été saluée par plusieurs personnalités de gauche, mais critiquée par le Front national.

Un nuage de pollution au-dessus du Paris, le 15 mars 2014.
Un nuage de pollution au-dessus du Paris, le 15 mars 2014. Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Lundi 17 mars, dès 5H30, seuls les véhicules pourvus d'une plaque d'immatriculation s'achevant par un chiffre impair pourront circuler à Paris et dans la petite couronne. Cette décision de mettre en place la circulation alternée, décidée ce samedi par le gouvernement, a été défendue par le ministre de l’Écologie Philippe Martin, et plusieurs personnalités de gauche, mais attaquée par le FN.

"La santé publique nécessite un effort", a déclaré Philippe Martin. Les Franciliens "vont parfaitement comprendre que c'est la mesure qui permettra de mettre un terme à ce pic de pollution", a estimé sur TF1 le ministre, alors que le seuil d'alerte maximal aux particules a été dépassé samedi pour la cinquième journée consécutive en Ile-de-France. "Le gouvernement n'a eu qu'un souci dans cette affaire, c'est la santé publique", a affirmé Philippe Martin.

EELV et le Front de gauche satisfaits


Christophe Najdovski
, le candidat EELV à la mairie de Paris a salué la décision : "Enfin après plusieurs jours d'immobilisme, ce que je demandais et réclamais à corps et à cris va être mis en œuvre". L'écologiste a toutefois ajouté : "C'est une mesure extrêmement tardive compte tenu de cet épisode historique de pollution", assurant que "cette mesure d'urgence ne réglera rien sur le fond". "Il faut engager la sortie du diesel en France, c'est pourquoi je propose une interdiction progressive et concertée de tous les véhicules diesel", a-t-il précisé.

Danielle Simonnet
, candidate du Front de gauche à la mairie de Paris, a estimé qu'"au bout d'une semaine d'alerte aux particules fines, la région et le gouvernement prennent enfin les mesures d'urgence qui s'imposent". Danielle Simonnet "se félicite d'avoir été entendue par ceux qui, il y a peu, raillaient encore notre revendication de créer des espaces de gratuité dans les transports en commun, en particulier pour les jeunes, les chômeurs et les retraités." Dans un communiqué, la candidate ajoute : "Allons plus loin ! D'urgence il faut interdire la circulation des véhicules individuels".

Pour le FN, une "cautère sur une jambe de bois"


De son côté, Wallerand de Saint-Just, candidat FN à la mairie de Paris, évoque "la punition de la circulation alternée". "En premier lieu, il est très difficile de faire confiance aux chiffres sur la pollution que l'on nous donne (...) En second lieu, les experts ne sont pas d'accord entre eux quant à la réalité de l'impact sanitaire des 'particules fines'. En outre, lorsque ces 'experts' sont ceux de l'Union européenne, le doute est obligatoire. En troisième lieu, les gouvernements et surtout les 'écologistes' qui ont siégé et siègent dans ces gouvernements, se sont révélés rigoureusement incapables de prendre quelque mesure efficace que ce soit contre la pollution, lesdits écolo-gauchistes préférant s'occuper de la destruction de la famille", estime-t-il dans un communiqué. Et de conclure : "Je suis donc hostile à cette circulation alternée, cautère sur une jambe de bois et nouvelle punition, nouvelle pénitence, infligée par ce gouvernement d'impuissants, à ceux qui travaillent et sont dans l'obligation de prendre leur véhicule compte tenu particulièrement de l'état lamentable des transports en commun franciliens".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Info Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7770486308
Pollution : la circulation alternée saluée à gauche, conspuée au FN
Pollution : la circulation alternée saluée à gauche, conspuée au FN
La décision du gouvernement de mettre en place la circulation alternée lundi en raison du pic de pollution atmosphérique a été saluée par plusieurs personnalités de gauche, mais critiquée par le Front national.
https://www.rtl.fr/actu/politique/pollution-la-circulation-alternee-saluee-a-gauche-conspuee-au-fn-7770486308
2014-03-15 21:21:23
https://cdn-media.rtl.fr/cache/cjmPYKax5yRSRmiSJbDN1w/330v220-2/online/image/2014/0315/7770485365_un-nuage-de-pollution-au-dessus-du-paris-le-15-mars-2014.jpg