2 min de lecture Société

Policiers dans les écoles à Nice : Christian Estrosi explique le dispositif sur RTL

INVITÉ RTL - Christian Estrosi a expliqué le déploiement de policiers, non armés, dans les écoles de la citée azuréenne. Une dispositif expérimenté dans trois écoles dès le mois de mars.

Yves Calvi 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Policiers dans les écoles à Nice : Christian Estrosi explique le dispositif sur RTL Crédit Image : Patrick KOVARIK / AFP | Crédit Média : Yves Calvi | Durée : | Date : La page de l'émission
ClaireGaveau
Claire Gaveau
et Yves Calvi

C'est une première en France. Christian Estrosi, le maire de Nice, a reçu le feu vert du ministre de l'Éducation nationale pour poster un policier municipal dans les écoles de la ville. Seule condition ? Que le fonctionnaire soit non armé

Une mesure, que la précédente ministre de l'Éducation Najat Vallaud-Belkacem avait rejetée, qui pourrait s'étendre à l'ensemble des écoles de la ville azuréenne. "À terme, si cette expérimentation est positive, ce seront les 154 écoles de la ville qui seront concernées mais dans un premier temps, à partir du mois de mars, nous allons lancer cette expérimentation sur trois écoles", explique Christian Estrosi au micro de RTL.

L'édile évoque alors des missions précises qui sont actuellement "dévolues" au directeur de l'établissement scolaire comme la levée de doute le matin, le contrôle et l’entretien des dispositifs de sécurité, le contrôle des accès des personnes extérieures ou encore le contrôle des abords de l'établissement."Ils ne seront pas forcément dans l'environnement visuel des élèves et des professeurs mais à leur disposition dans le bureau qu'il leur sera affecté", poursuit-il.

À lire aussi
Une rame du métro parisien (illustration) Coupe du Monde
Coupe du Monde 2018 : comment se déplacer dans Paris ce dimanche

110 policiers recrutés

Ces fonctionnaires auront alors "une relation directe" avec les forces de l'ordre présentes à l'extérieur de l'établissement, que ce soit sur la voirie ou au centre de supervision urbain, "en cas de tentative d'intrusion".

Malgré tout, cette expérimentation inquiète particulièrement le Syndicat de défense des policiers municipaux (SDPM) alors que les fonctionnaires présents seront non armés. "Il est évident qu'en cas d'attaque terroriste dans une école, le policier sera une cible privilégiée (...) L'effet recherché a de très fortes probabilités d'être nul (...) Si le SDPM est bien entendu favorable à une politique sécuritaire raisonnable et réfléchie, il pense qu'elle doit s'accompagner d'une relative modestie", a-t-il critiqué dans un communiqué.

Pour mener à bien cette expérimentation, la ville de Nice a recruté 110 policiers récemment. "Ce qui est intéressant, c'est de voir que sur les 110 policiers recrutés, il y a eu près de 1.200 candidatures. Ceux qui ont été sélectionnés sont des agents suivis, formés et encadrés", précise Christian Estrosi. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Christian Estrosi Nice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792023572
Policiers dans les écoles à Nice : Christian Estrosi explique le dispositif sur RTL
Policiers dans les écoles à Nice : Christian Estrosi explique le dispositif sur RTL
INVITÉ RTL - Christian Estrosi a expliqué le déploiement de policiers, non armés, dans les écoles de la citée azuréenne. Une dispositif expérimenté dans trois écoles dès le mois de mars.
https://www.rtl.fr/actu/politique/policiers-dans-les-ecoles-a-nice-christian-estrosi-explique-le-dispositif-sur-rtl-7792023572
2018-01-29 09:50:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/3qa90JrWoSLy_SmbINnq_A/330v220-2/online/image/2018/0129/7792024031_christian-estrosi-en-juillet-2017-a-nice.jpg