1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Polémique Wauquiez : "Les Français ne supportent plus ça", tonne Pécresse
2 min de lecture

Polémique Wauquiez : "Les Français ne supportent plus ça", tonne Pécresse

INVITÉE RTL - La présidente de la région Île-de-France souhaite une loi pour empêcher les élus locaux de cumuler les retraites de la fonction publique.

Valérie Pécresse, invitée de RTL le 18 septembre 2017
Valérie Pécresse, invitée de RTL le 18 septembre 2017
Crédit : Camille Kaelblen / RTLnet
Valérie Pécresse était l'invitée de RTL le 18 septembre 2017
00:10:54
Covoiturage : Pécresse annonce sur RTL une subvention de deux euros par trajet
00:11:01
Pécresse au sujet de Wauquiez : "Les avantages donnés aux élus fonctionnaires ne sont plus acceptés"
00:00:53
Julien Absalon
Julien Absalon

La polémique fait tâche dans l'élection à la présidence des Républicains. La presse a révélé que le favori Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, cumulait plusieurs années de droits à la retraite pour un poste occupé au Conseil d'État, alors qu'il n'y a siégé que deux mois à la sortie de l'ENA. Une situation qui agace passablement Valérie Pécresse, son homologue de la région Île-de-France. "On s'aperçoit, encore une fois, que les élus issus de la fonction publique ont des avantages que les élus qui n'en sont pas issus n'ont pas. Les Français ne supportent plus ça", a-t-elle lancé au micro de RTL, lundi 18 septembre.

Tout en soulignant que cette pratique est "légale", elle rappelle ainsi avoir "démissionné de la fonction publique", en savant que "ces avantages n'étaient plus acceptés". Emmanuel Macron, Bruno Le Maire et Nathalie Kosciusko-Morizet ont d'ailleurs fait de même. Valérie Pécresse a ainsi voulu se mettre "à égalité" avec les élus issus du secteur privé. L'ancienne ministre considère cependant qu'il conviendrait de faire une loi pour "trancher ce sujet", comme ce fut le cas pour les parlementaires.

Les Français du secteur privé n'ont pas d'intérêt à être élu local.

Valérie Pécresse

À l'heure actuelle, il est impossible pour un ministre, un député ou un sénateur de cumuler des points de retraite pour de précédents postes occupés dans la fonction publique. "Mais ça suppose qu'on travaille aussi, peut-être, sur les conditions de la retraite des élus locaux", relève Valérie Pécresse, constatant par ailleurs que cette différence de traitement en faveur de la fonction publique a pour conséquence que "les Français du secteur privé n'ont pas d'intérêt à être élu local".

Si elle n'appelle pas explicitement Laurent Wauquiez à renoncer de lui-même à ces avantages, Valérie Pécresse ne manque cependant pas d'égratigner sa candidature. "Aujourd'hui, aucun des leaders d'extrême droite ne dit qu'il a envie de travailler avec moi. Le fait qu'ils fassent des appels du pied à Laurent Wauquiez m'invite à la prudence et poser un certain nombre de gardes-fous".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire