1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Pierre Laurent : "La politique menée par Manuel Valls ne peut pas rassembler la gauche"
1 min de lecture

Pierre Laurent : "La politique menée par Manuel Valls ne peut pas rassembler la gauche"

REPLAY / INVITÉ RTL - Le président du Parti communiste pointe du doigt la politique actuelle du gouvernement alors que les Français attendent des réponses claires.

Le secrétaire national du Parti Communiste Français, Pierre Laurent (archives)
Le secrétaire national du Parti Communiste Français, Pierre Laurent (archives)
Crédit : AFP / GAIZKA IROZ
Pierre Laurent : "La politique menée par Manuel Valls ne peut pas rassembler la gauche"
07:55
Pierre Laurent : "La politique menée par Manuel Valls ne peut pas rassembler la gauche"
07:59
Claire Gaveau
Claire Gaveau

Avec 1,6% des sièges glanés aux élections régionales, le Parti communiste peine à se relever. Un constat d'échec qui a poussé le porte-parole du parti à réclamer une refonte totale alors que Jean-Luc Mélenchon regrette une "bataille de chiens entre communistes et écologistes pour obtenir des places éligibles aux régionales". "Beaucoup de choses se disent sous le coup des résultats", tranche Pierre Laurent, le président du Parti communiste. "Les résultats sont très insuffisants par rapport à nos ambitions politiques mais avant de tout balayer, il faut réfléchir", déclare-t-il regrettant le "paysage politique qui se met en place"

S'il confesse qu'il y a beaucoup de choses à revoir, Pierre Laurent veut prendre son temps et ne ferme pas la porte à Jean-Luc Mélenchon. "Nous avons envie de reconstruire quelque chose à gauche", clame-t-il dénonçant la politique actuelle du gouvernement. "Pourquoi la gauche est éparpillée ? Parce que la politique menée par Manuel Valls ne peut pas rassembler la gauche, elle n'est pas bonne. Le pays a dit une chose claire, qu'il ne supportait plus les politiques menées depuis dix ans, il veut des réponses sur le chômage", regrette-t-il alors qu'un sondage RTL-Le Figaro-LCI élimine François Hollande du second tour, quel que soit le candidat des Républicains.

Et si le Parti communiste a perdu ses lettres de noblesse, Pierre Laurent continue d'y croire. "Le Parti communiste joue un rôle encore éminent, avec un rôle au Parlement et avec de nombreux élus locaux", milite-t-il vantant les politiques culturelles mises en place, citant l'exemple du Pass Navigo unique en Île-de-France.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/