1 min de lecture Pierre Gattaz

Pierre Gattaz était l'invité de RTL

REPLAY - INVITÉ RTL - Le président du Medef a répondu aux questions d'Yves Calvi mardi 3 mars.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Loi Travail : "En l'état actuel, cette loi ne créera pas d'emplois", assure Pierre Gattaz Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Claire Gaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

C'est désormais une véritable bataille parlementaire qui s'annonce. L'examen du projet de loi Travail démarre ce mardi 3 mai à l'Assemblée nationale après de longues semaines de contestation dans la rue. Quelques heures avant cette nouvelle étape cruciale, la ministre du Travail Myriam El Khomri se dit "impatiente" de défendre son texte mais "refuse de faire planer la menace" du recours à l'article 49-3 de la Constitution pour imposer cette loi.

S'il s'est un temps dit favorable à ce projet de loi, Pierre Gattaz a dénoncé les "reculades" du gouvernement. En mars dernier au micro de RTL, le président du Medef attendait notamment la "version 3" du projet de loi. Qu'en est-il aujourd'hui alors que Pierre Gattaz réclame régulièrement la baisse du coût du travail et une plus grande souplesse afin de mettre fin à cette peur d'embaucher.

Autre sujet polémique ? Le salaire de Carlos Ghosn. Le président du Medef s'est notamment déclaré "gêné" par le passage "en force" du conseil d'administration de Renault, qui a maintenu la rémunération du PDG du groupe, malgré l'opposition des actionnaires.

Pierre Gattaz répondra aux questions d'Yves Calvi dès 7h50. Une interview à suivre en direct sur RTL et en direct sur RTL.fr. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pierre Gattaz Medef Loi Travail
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants