Loi Travail : Pierre Gattaz attend "la version 3" du projet de loi

REPLAY / INVITÉ RTL - Manuel Valls a dévoilé la nouvelle version du projet de loi. Selon le président du Medef, "la peur d'embaucher n'est plus traitée dans ce texte".

Pierre Gattaz, invité de RTL, le 15 mars 2016 >
Pierre Gattaz dénonce une "reculade" de Manuel Valls sur la loi Travail Crédits Média : RTL | Durée : | Date :
1/

Après de fortes tensions marquées par des mobilisations le mercredi 9 mars, Pierre Gattaz s'exprime sur la nouvelle version du projet de loi, réformant le Code du travail. Le président du Medef parle de "reculade" et se dit "déçu" que cette réforme ait été "édulcorée". Il souligne notamment le plafonnement des prud’hommes ainsi que la peur d'embaucher, qui ne sont plus traités par ce texte. 

Pierre Gattaz compte bien "se battre pour une version 3" de cette loi et recommande de rétablir deux choses : "Le plafond des prud'hommes et des mesures unilatérales pour que l'employeur puisse discuter sur la mise en place de forfaits jours, sur une modulation du temps de travail, ainsi que sur des astreintes". Il indique que les "vraies victimes", celles qui ont été oubliées, sont les PME et les TPE. Chose qu'il regrette car "c'est le réservoir de création d'emploi de notre pays". Des changements doivent une nouvelle fois être apportés. Le président du Medef attend donc "des élus de gauche et de droite, qu'ils aient un réflexe patriotique", afin que cette loi puisse déverrouiller le marché du travail. 

Le président du Medef reconnaît malgré tout le maintien de certains dispositifs tels que le licenciement économique, les accords emplois offensifs mais aussi le "périmètre France". Il n'en est pas moins mécontent, estimant que "nous avions en main un texte qui aurait permis de faire le déclic, attendu par la France et les employeurs". L'organisation patronale est désespérée "de voir un pays qui reste avec 10% de chômage et 25% chez les jeunes", tandis que les Italiens et les Espagnols ont fait ces mesures, il y a un an et demi. Le résultat étant la création de 500.000 à 600.000 emplois en moins d'un an, un fait "extraordinaire". 

La situation de la France ne va pas s'améliorer, si on loupe cette opportunité historique

Pierre Gattaz, président du Medef

Le secrétaire général de Force Ouvrière, Jean-Claude Mailly accuse le président du Medef de jouer la comédie, Selon le syndicaliste, il aurait été satisfait face à Manuel Valls, mais moins devant les médias. Pierre Gattaz nie toute hypocrisie et affirme que ses propos en réunion, ont été les mêmes que sur le perron de Matignon, lundi 14 mars : "Cette loi allait dans le bon sens, mais elle a été édulcorée". Il tire la sonnette d'alarme, estimant que "la situation de la France ne va pas s'améliorer, si on loupe cette opportunité historique (...) Le marché du travail a été complexifié depuis trente ans, il est urgent, en 2016, de prendre des mesures fortes pour l'emploi", alerte-t-il. 

Le Medef se bat pour "baisser le coût du travail"

Un auditeur niçois, chef d'entreprise depuis 15 ans pointe la difficulté d'obtenir des carnets de commandes. "Si l'on n'a pas une politique commerciale cohérente au niveau de l'État français, cela ne servira à rien", dénonce le gérant, avant de souligner des salaires pratiqués dans une partie de l'Europe de l'Est, qui nuisent à la compétitivité française.

Pierre Gattaz se range du côté de l'auditeur et explique que le combat du Medef est de "baisser le coût du travail". Pour avoir des commandes, il liste trois ingrédients : la compétitivité, la souplesse pour ne pas avoir peur d'embaucher et la confiance des chefs d'entreprise. "Sans ces facteurs clés, ça ne marchera pas", assure-t-il. Le mot de la fin reste le même : "Le point n°1 reste de trouver de la croissance"

La rédaction vous recommande
par Ana Boyrie
Suivez Ana Boyrie sur :
VOUS AIMEREZ AUSSI
PLUS DE VIDÉOS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

article
7782370697
Loi Travail : Pierre Gattaz attend "la version 3" du projet de loi
Loi Travail : Pierre Gattaz attend "la version 3" du projet de loi
REPLAY / INVITÉ RTL - Manuel Valls a dévoilé la nouvelle version du projet de loi. Selon le président du Medef, "la peur d'embaucher n'est plus traitée dans ce texte".
http://www.rtl.fr/actu/politique/loi-travail-les-annonces-de-manuel-valls-sont-une-reculade-selon-pierre-gattaz-7782370697
2016-03-15 08:59:00
http://media.rtl.fr/cache/0WvoJlnf0olsJZC9x7Nhlg/330v220-2/online/image/2016/0315/7782370714_pierre-gattaz-invite-de-rtl-le-15-mars-2016.jpg