2 min de lecture Christiane Taubira

Permission de sortie de prison : "Surtout pas pour les individus qui menacent la population", implore Alba Ventura

REPLAY - REPLAY / ÉDITO - La ministre de la Justice, Christiane Taubira, veut mieux escorter les détenus en permission. "Il était temps", clame la journaliste.

L'Edito Politique - Olivier Bost L'Edito politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Permission de sortie de prison : "Surtout pas pour les individus qui menacent la population", implore Alba Ventura Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Loïc Farge

Christiane Taubira est une nouvelle fois au cœur de la polémique après qu'un policier a été grièvement blessé, en début de semaine en Seine-Saint-Denis, par un détenu en cavale. L'individu s'était évadé après une permission. Le problème n'est pas mince. On est en face d'un braqueur qui a fait l'objet de deux fiches "S" : l'une pour une trentaine de braquages, l'autre parce qu'il s'était rapproché en prison de détenus radicalisés, c'est-à-dire en lien avec la mouvance terroriste. L'homme a tiré à bout portant contre le policier.

Ce braqueur avait obtenu une première autorisation de sortie pour la mort de son père. Il était retourné en prison. Puis il avait bénéficié d'une deuxième permission, cette fois pour mettre en règle les papiers suite à ce décès. C'est là qu'il a pris la fuite. Et la ministre de la Justice vient nous parler d'escorte pour certains détenus en permission. On rêve ! Escorter un homme dangereux pour de la paperasse, c'est assez malvenu comme réponse.

Les textes sur les permissions de sortie n'ont pas été modifiés depuis 2004

Alba Ventura
Partager la citation

Christiane Taubira a indiqué aussi qu'elle n'excluait pas de modifier la loi sur les permissions. Il était temps ! Il est temps d'en finir avec ce type d'aménagement de peine. Pour le coup, la ministre n'y est pour rien, parce que les textes sur les permissions de sortie n'ont pas été modifiés depuis 2004. Il y en a eu des gardes des Sceaux avant elle, et des gouvernements, de droite d'ailleurs.
 
Depuis plus de dix ans on aménage des permissions de sortie à des individus qui menacent la population et les forces de sécurité, pour régler des formalités ou pour aller faire du sport. La semaine dernière, c'est un grand trafiquant de drogue qui s'est évadé de la prison de Fresnes alors qu'il faisait un stage de réinsertion de boxe dans le Lot-et-Garonne. Un trafiquant qui s'était déjà fait la belle en 2012 !

Les syndicats de policiers ont de quoi être à cran. Chez les politiques, la réaction la plus vive est venue du socialiste Claude Bartolone, élu de Seine-Saint-Denis (certes en campagne pour la région Île-de-France). Il a estimé qu'il était "de la responsabilité d'un gouvernement digne de ce nom, de tirer toutes les leçons d'un tel événement".

Le carnet du jour

À lire aussi
Christiane Taubira au ministère de la Justice, le 27 janvier 2016 manifestations
Pour Christiane Taubira, les "gilets jaunes" sont "une marque de vitalité de la démocratie"

Dans sa lutte contre le tabac, Marisol Touraine la ministre de la Santé voulait le paquet neutre et l'augmentation du prix du paquet de cigarettes. "Pas possible !", lui a répondu François Hollande. C'est fromage ou dessert, pas les deux. On n'embête pas les fumeurs et les buralistes avant les élections régionales de décembre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Christiane Taubira Justice Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants