2 min de lecture Front national

Peine de mort : Louis Aliot (FN) "favorable pour les crimes abominables"

Le député frontiste a réagi à l'annonce de Nicole Belloubet, selon laquelle la France interviendra si des jihadistes français sont condamnés à mort.

Le vice-président du Front national Louis Aliot sur le plateau du Grand Journal à Paris le 14 octobre 2013.
Le vice-président du Front national Louis Aliot sur le plateau du Grand Journal à Paris le 14 octobre 2013. Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP Archives
109127536140888961261
Ludovic Galtier
Journaliste RTL

Comment et où faut-il juger les jihadistes français qui ont combattu dans la zone irako-syrienne ? Invitée du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI dimanche 28 janvier, la ministre de la Justice Nicole Belloubet a expliqué être "attachée à un procès équitable" et donc à un procès en France des terroristes français. "S'il y avait une question de peine de mort, il me semble que la France interviendrait", a-t-elle ajouté.

Chez nos confrères de France Info, Louis Aliot, vice-président du Front national, est opposé à une quelconque intervention de la France dans des procès de cette nature à l'étranger. "Je pense que c'est une erreur." "La France n'a pas à se mêler de peines qui ont été prononcées par des tribunaux d'autres pays qui ont été victimes des agissements de ces Français."

Condamnation à la peine de mort ou pas. "J'y suis favorable (à le peine de mort, ndlr) de toute façon. J'y ai toujours été favorable pour les crimes les plus abominables comme les viols et meurtres d'enfants avec actes d'atrocité et pour les terroristes effectivement."

À lire aussi
Nicolas Dupont-Aignan au Cirque d'hiver à Paris, le dimanche 23 septembre 2018 Nicolas Dupont-Aignan
Européennes 2019 : Dupont-Aignan mènera une "liste d'union" des droites

"Seul" partisan de la peine capitale au FN

Louis Aliot reconnaît être "un peu seul dans (s)on parti" à être un partisan de la peine capitale, abolie en France par François Mitterrand et Robert Badinter en 1981. "Je n'ai pas été convaincu par l'efficacité de la perpétuité surtout quand elle n'est pas réelle et qu'au bout de 20 ans, on lâche des gens dangereux dans la rue."

La ligne officielle du parti de Nanterre a évolué sur la question ces dernières années. Si Marine Le Pen défendait en 2012 le rétablissement de la peine de mort dans son programme présidentiel, elle est revenue sur sa position en 2017.

Après avoir proposé de consulter les Français par référendum, elle a finalement décidé de supprimer le retour de la peine capitale de son programme en proposant tout de même qu’une pétition populaire puisse entraîner une consultation référendaire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Peine de mort Louis Aliot
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792045194
Peine de mort : Louis Aliot (FN) "favorable pour les crimes abominables"
Peine de mort : Louis Aliot (FN) "favorable pour les crimes abominables"
Le député frontiste a réagi à l'annonce de Nicole Belloubet, selon laquelle la France interviendra si des jihadistes français sont condamnés à mort.
https://www.rtl.fr/actu/politique/peine-de-mort-louis-aliot-fn-favorable-crimes-abominables-7792045194
2018-01-30 13:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/1h4O-9l6VGokg6J7yVrg7g/330v220-2/online/image/2014/1106/7775214139_le-vice-president-du-front-national-louis-aliot-sur-le-plateau-du-grand-journal-a-paris-le-14-octobre-2013.jpg