1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Paris : Anne Hidalgo priée de s'expliquer sur le fiasco du nouveau Vélib'
1 min de lecture

Paris : Anne Hidalgo priée de s'expliquer sur le fiasco du nouveau Vélib'

CONFIDENTIELS RTL - Dans la capitale, l'arrivée du nouveau Vélib' tourne au "cauchemar" des cyclistes. L'opposition de droite va réclamer au Conseil de Paris la gratuité de tous les abonnements jusqu'à ce que le service soit rétabli.

La maire de Paris Anne Hidalgo sur un Vélib', le 25 octobre 2017
La maire de Paris Anne Hidalgo sur un Vélib', le 25 octobre 2017
Crédit : AFP / ERIC FEFERBERG
Les Républicains vont-ils quitter leur siège parisien ?
03:28
Les Républicains vont-ils quitter leur siège parisien ?
03:28
Dominique Tenza & Loïc Farge

Des stations fermées, des chantiers partout dans Paris, et toujours pas les vélos promis. Le calvaire pour les 300.000 utilisateurs de Vélib' dure depuis plusieurs mois dans la capitale.

Du coup, l'opposition de droite va réclamer, mercredi 7 février, au Conseil de Paris la gratuité de tous les abonnements jusqu'à ce que le service soit rétabli. Anne Hidalgo elle-même reconnait les problèmes. "En tant qu'utilisatrice, je ne suis pas satisfaite", avait même tweeté il y a quelques jours la maire de Paris.

C'est pourtant elle qui a passé l'appel d'offre et qui a évincé JC Decaux au profit d'une petite start-up, Smovengo, parce que ça coûtait moins cher. Impossible aujourd'hui de revenir en arrière : le contrat est signé pour quinze ans.

Le retard de déploiement du nouveau Vélib' à Paris coûtera, pour janvier et février, 2 millions d'euros à son opérateur Smovengo alors que le dispositif de vélo en libre-partage ne comptait que 200 stations opérationnelles au 31 janvier.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/