1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Paris 2024 : "On est parti sur 250.000 emplois", annonce Laura Flessel sur RTL
1 min de lecture

Paris 2024 : "On est parti sur 250.000 emplois", annonce Laura Flessel sur RTL

Info RTL INVITÉE RTL - La ministre des Sports assure que l'attribution des Jeux olympiques de 2024 va "transformer tout un écosystème".

La ministre des Sports, Laura Flessel
La ministre des Sports, Laura Flessel
Crédit : AFP / Patrick KOVARIK
Paris 2024 : "On est parti sur 250.000 emplois", annonce Laura Flessel sur RTL
00:10:04
Claire Gaveau
Claire Gaveau

Après de longs mois de préparation, c'est désormais officiel. Paris accueillera bel et bien les Jeux olympiques de 2024 après l'annonce du CIO à Lima, mercredi 13 septembre. Sur place, sportifs et politiques étaient réunis : "Il y a eu des larmes, il y a eu des cris... Ce n'était que de la joie. On pouvait dire qu'on le savait mais tant qu'on n'avait pas les membres du CIO la main levé, on n'avait pas la ramification", explique Laura Flessel, la ministre des Sports.

Invitée de RTL, l'ancienne championne d'escrime parle d'un moment "historique". "C'est un honneur, c'est de la fierté, c'est un rêve qui se concrétise. Ce n'est pas une revanche mais il y avait des pansement dans la tête et dans le cœur qui n'existent plus", lance-t-elle.

L'émotion passée, le gouvernement va dorénavant s'atteler à la préparation de ces Jeux olympiques, qui devraient permettre certaines créations de postes. "On est parti sur 250.000 emplois sur le quinquennat et l'objectif, c'est de pérenniser des emplois", annonce-t-elle assurant que c'est "tout un écosystème qui va être transformé". Et pour mener à bien l'organisation de cette compétition, l'État devrait débourser un milliard d'euros sur les six milliards du budget total.

Jean Castex nommé délégué interministériel

Mais pour Laura Flessel, la question n'est pas seulement budgétaire. "C'est de l'humain aussi", assure celle qui pense également aux nombreux sportifs. "C'est une question de structuration, de gouvernance, d'appui et de contrôle. Donc avant de parler de budget, on va faire un bilan de compétences, on va revaloriser des organisations", déclare-t-elle.

À lire aussi

Pour mener à bien cette mission, Jean Castex a été nommé délégué interministériel. Le maire Les Républicains de Prades (Pyrénées-Orientales) sera dorénavant le "monsieur coordination" du gouvernement.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire