1 min de lecture Les Républicains

"Nuit et brouillard" : Nadine Morano défend le commentaire nazi d'un membre des Républicains

Nadine Morano a volé au secours de Jean-Pierre Arbey, après un dérapage sur une photo de femme voilée sur la plage.

Nadine Morano, eurodéputée et membre du parti Les Républicains
Nadine Morano, eurodéputée et membre du parti Les Républicains Crédit : VASILY MAXIMOV / AFP
Clarisse Martin
Clarisse Martin
Journaliste

Une référence à une procédure du IIIème Reich sous une photo d'une femme voilée ? Pour Nadine Morano, ce n'est en aucun cas un commentaire nazi mais une mauvaise interprétation des journalistes. Les faits se sont produits mercredi 10 août. 

Un délégué Les Républicains de la deuxième circonscription de Meurthe-et-Moselle, Jean-Pierre Arbey a réagi à une photo sur Facebook, montrant deux femmes sur une plage. Au premier plan, une femme en bikini et au deuxième plan une femme voilée. 

L'homme, présenté comme un soutien de Nadine Morano, s'est fendu d'un commentaire qui n'est pas passé inaperçu. "Nacht und nebel pour le sac poubelle". Traduction : "Nuit et brouillard pour le sac poubelle." Pendant la Seconde Guerre mondiale, Nuit et brouillard était une procédure relative à la déportation des ennemis du régime nazi.

Difficile à justifier. Et pourtant l'ancienne ministre l'a fait, vendredi 12 août au micro d'Europe 1. "Vous, vous faites cette interprétation. Lui, il considère, comme moi, que les islamistes tels que cette femme voilée intégralement sur le territoire national est comparable avec les nazis. Ces nazis qui ont exterminé des gens. Aujourd’hui les terroristes islamistes... et j'estime que ceux-là qui portent le voile représentent des publicités permanentes pour cet obscurantisme."

À lire aussi
Christian Jacob a été élu président des Républicains ce dimanche 13 octobre. Les Républicains
Christian Jacob a été élu à la tête des Républicains avec 62,58% des voix

Très rapidement, des condamnations des propos de Jean-Pierre Arbey ont émergé sur Twitter. La vice-présidente de la région Grand Est Valérie Debord (LR) s'est empressée de condamner "avec la plus grande vigueur ces propos ignobles, indignes d'un cadre [du] parti." Frédéric Lefèbvre, candidat à la primaire a, de son côté, réprouvé une "dérive identitaire."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les Républicains Nadine Morano
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants