1 min de lecture Loi Travail

Nuit Debout : "Ma loi n'est pas le réceptacle de toute cette exaspération", se défend Myriam El Khomri

La ministre du Travail partage toutefois "l'exaspération" des organisations jeunesse et des syndicats étudiants.

245_MARTICHOUX L'invité de RTL Elizabeth Martichoux iTunes RSS
>
"Emmanuel Macron est un atout pour ce gouvernement", assure Myriam El Khomri Crédit Image : CHARLES PLATIAU / POOL / AFP | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Olivier Mazerolle
Olivier Mazerolle et Ludovic Galtier

Son projet de loi était jeudi 7 avril encore examiné par la Commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale. Plus de 300 amendements, "qui ont apporté de nouvelles protections pour les salariés" et "plus de souplesse en direction des petites entreprises", ont été proposés par les députés. Dans le même temps, la mobilisation contre le texte de Myriam El Khomri se poursuit. Le mouvement "Nuit debout" prend de l'ampleur place de la République à Paris mais aussi dans toute la France. La ministre du Travail, "quelqu'un de gauche, une progressiste", se dit à l'"écoute de tous les mouvements". "Il y a une forme d'exaspération dans cette société due au fait d'un chômage de masse depuis plus de 30 ans. J'entends et je partage certains aspects d'exaspération liée à cette précarité. Ma loi n'est pas le réceptacle de toute cette exaspération."
Le gouvernement a fait un pas vers les syndicats étudiants et les organisations jeunesse. Avec Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, et Patrick Kanner, ministre de la Ville, Myriam El Khomri a notamment rencontré l'Unef, qui demande encore le retrait du texte. "Les syndicats réformistes ont souligné les avancées qui sont dans ce projet de loi. La Fage (Fédaration des associations générales étudiantes, ndlr) n'appelle pas au retrait du texte."

Cette jeunesse vit dans la précarité

Myriam El Khomri, ministre du Travail
Partager la citation

"Cette jeunesse vit dans la précarité, (les syndicats) ont apporté des propositions qui ne sont pas toutes relatives à ma loi. S'agissant de ma loi, on a eu des débats sur la question des apprentis. La question du statut de l'apprenti, de leur question d'hébergement, de leur condition de transport, bien évidemment ça m'apporte. Un travail est actuellement mené : le Premier ministre et le président de la République annonceront les choses dans les prochaines semaines."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Loi Travail Myriam El Khomri Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782733290
Nuit Debout : "Ma loi n'est pas le réceptacle de toute cette exaspération", se défend Myriam El Khomri
Nuit Debout : "Ma loi n'est pas le réceptacle de toute cette exaspération", se défend Myriam El Khomri
La ministre du Travail partage toutefois "l'exaspération" des organisations jeunesse et des syndicats étudiants.
https://www.rtl.fr/actu/politique/nuit-debout-ma-loi-n-est-pas-le-receptacle-de-toute-cette-exasperation-se-defend-myriam-el-khomri-7782733290
2016-04-08 08:20:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/eN32oHqTzrEMADtzpsFomA/330v220-2/online/image/2016/0201/7781642670_la-ministre-du-travail-myriam-el-khomri.jpg