1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. NKM agressée : "Je n'ai jamais assisté à quelque chose de si violent", dit le photographe
2 min de lecture

NKM agressée : "Je n'ai jamais assisté à quelque chose de si violent", dit le photographe

La candidate aux législatives a été violemment prise à partie tandis qu'elle tractait sur un marché jeudi 15 juin. La diffusion d'une photo d'elle au sol suscite la controverse.

Nathalie Kosciusko-Morizet lors d'une altercation avec un homme le 15 juin, en pleine campagne législative
Nathalie Kosciusko-Morizet lors d'une altercation avec un homme le 15 juin, en pleine campagne législative
Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
NKM agressée : "je n'ai jamais assisté à quelque chose de si violent", dit le photographe
00:02:49
micros
La rédaction numérique de RTL

Une élue de la République au sol. Les images de l'agression de Nathalie Kosciusko-Morizet ont créé la polémique. Jeudi 15 juin au matin, place Maubert, dans le Ve arrondissement de Paris, la candidate aux législatives tracte sur le marché quand elle est prise à partie par un homme. NKM s'effondre. Elle reste à terre, inconsciente, des passants se précipitent. Son agresseur observe sa victime, avant de prendre la fuite.
 
"Tout se passe en moins d'une minute voire même en moins de trente secondes, raconte Geoffroy Van Der Hasselt de l'AFP, qui a photographié l'agression. Ça va très très vite, moi je suis assez loin donc je ne réalise pas tout de suite ce qui est en train de se passer. C'est dans un réflexe que j'ai fait les photos, et c'est après que je me rends compte que c'est grave et qu'elle reste vraiment inanimée, qu'elle est vraiment inconsciente."

Je pense que c'est un fait d'actualité qui mérite qu'une agence comme l'AFP s'en saisisse et diffuse l'information.

Geoffroy Van Der Hasselt, photographe AFP

Une question se pose : fallait-il diffuser ces images ? Très vite, les clichés se sont retrouvés sur les chaînes infos et les sites internet. Certains médias les ont même recadrés, ce qui a choqué. D'autres ont préféré les flouter. RTL.fr a fait le choix de ne pas diffuser cette photo. L'image d'illustration de cet article a d'ailleurs été prise quelques instants avant l'altercation.
 
"Je me suis posé la question de savoir si on en parlait, si on le diffusait. À partir du moment où c'est un personnage public dans un lieu public lors d'une réunion publique, je pense que c'est un fait d'actualité qui mérite qu'une agence comme l'AFP s'en saisisse et diffuse l'information, estime pour sa part Geoffroy Van Der Hasselt. Ensuite, chaque rédaction peut prendre la décision de diffuser cette photo-là, la photo juste avant où NKM reçoit le coup ou même encore la photo qui précède parce que je n'ai pas envoyé que ces trois photos-là, j'en ai envoyées d'autres avant et où NKM et en train de tracter sur le marché et que tout se passe bien."
 
Le photographe estime par ailleurs que ces photos témoignent du climat de ces sept mois de campagne. "Même si ça arrive assez fréquemment qu'il y ait des tensions, des invectives, jamais je n'ai assisté à quelque chose de si violent. Ça montre bien la violence, la tension et la nervosité qu'il y a dans la politique actuellement". Geoffroy Van Der Hasselt rappelle également les clichés de l'assassinat de l'ambassadeur russe en Turquie, ou encore le malaise de Christine Boutin lors d'une manifestation contre le mariage pour tous. Des photos détournées par les internautes qui à l'époque avaient fait rire l'ancienne ministre...

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.