1 min de lecture Les Républicains

Nicolas Sarkozy et ses petites approximations juridiques

Le "Canard Enchaîné" a relevé plusieurs erreurs dans une interview donnée par le président du parti Les Républicains au journal "Le Monde".

Nicolas Sarkozy à Saint-Étienne
Nicolas Sarkozy à Saint-Étienne Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Clarisse Martin
Clarisse Martin
Journaliste

Dans l'édition du Canard Enchaîné du 3 août, Nicolas Sarkozy en prend pour son grade. Dans le viseur du volatile ? Les approximations juridiques de l'avocat et ancien président de la République, rebaptisé "maître Sarkozy" pour l'occasion, lors d'une interview accordée au Monde, le 27 juillet 2016. Des déclarations qui ne sont pas passées inaperçues.


Au quotidien du soir, il déclarait être indigné par la "pénalisation de la consultation de sites jihadistes", dont "le décret d'application n'est toujours pas sorti". Cette absence qu'il dénonce a bel et bien un fondement juridique : cette mesure est d'application directe, et donc est déjà en vigueur depuis la date de sa promulgation, soit le 4 juin 2016. 

Mais Nicolas Sarkozy ne s'en tient pas là. L'avocat retourne sa veste à propos de la "double peine", qu'il juge nécessaire. En 2003, exhume l'hebdomadaire, il se vantait de l'avoir abolie. Aujourd'hui, il exige que "tout étranger condamné à plus de 5 années de prison soit expulsé systématiquement". Un retour qui n'est pas plus nécessaire qu'un décret d'application pour une mesure d'application directe. Et pour cause : cette mesure n'a jamais disparue.

Jusque dans son propre camp, on commente. Au sujet de cette dernière déclaration, un ancien ministre Les Républicains aurait déclaré au Canard Enchaîné, "comment peut-il dire des bêtises pareilles ?". 

À lire aussi
Christian Jacob dans les studios de RTL, le 3 décembre 2019 Christian Jacob
Réforme des retraites : sur RTL, Christian Jacob se dit contre "un blocage" du pays

Nicolas Sarkozy n'en est pas à son coup d'essai. En juillet, après les attentats de Nice, il s'était déjà fait remarquer pour plusieurs sorties erronées.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Les Républicains Nicolas Sarkozy
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants