1 min de lecture Primaire Les Républicains

Nathalie Kosciusko-Morizet : que signifie le terme "koufarisme", employé par la candidate ?

L'ancienne ministre a lancé une pétition, ce lundi 12 septembre, dans laquelle elle appelle à lutter contre le "koufarisme".

Nathalie Kosciusko-Morizet sur le plateau de "France 5", le 30 mai 2016
Nathalie Kosciusko-Morizet sur le plateau de "France 5", le 30 mai 2016 Crédit : IBO/SIPA
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Qu'est-ce que le "koufarisme" ? Nathalie Kosciusko-Morizet a mis en ligne une pétition sur son site, intitulée "Déclarons le salafisme politique hors-la-loi". La candidate pour la primaire de la droite explique que "le terrorisme qui frappe avec horreur notre France depuis des mois, prospère sur un terreau fertile : les idéologies salafistes radicales telles que le koufarisme, le wahhabisme, le takfirisme ou le jihadisme. Des contenus fanatisés se diffusent sur les réseaux sociaux, des lieux de culte sont prises en main par des individus qui prêchent la haine de nos valeurs et la supériorité de la loi religieuse sur les lois de la République". 

Cependant, Libération souligne que l'ancienne ministre emploie le terme de "koufarisme", qui n'existe pas. "On regarde dans Google pour savoir ce que c'est. Pas de bol : les résultats ne renvoient que vers la pétition de NKM et les réactions étonnées / hilares / atterrées qu'elle a suscitées", note le journal qui souligne que le mot "kafir" fait référence à un "terme arabe à connotation dépréciative désignant celui qui n'est pas croyant en l'islam", selon Wikipédia.

L'entourage de Nathalie Kosciusko-Morizet explique au Lab qu'"il ne s'agit pas d'un terme qu'elle a inventé mais qu'il est 'utilisé par des sociologues'. 'Le koufarisme, ce sont des personnes qui se retrouvent derrière une idéologie politico-religieuse et qui veulent imposer l'idée qu'il faut être croyant". Selon Anne-Laurence Halford, psychologue contactée par le site, "ce n'est pas un mouvement politico-religieux comme le wahhabisme. C'est plutôt l'expression d'une identité en rupture avec la nation. L'individu adhère à un mouvement qui l'engage à prôner une identité unique et à rejeter celui qui ne croit pas". Elle ajoute : "Ce sont des attitudes comportementales, verbales. C'est par exemple un élève qui refuse d'écouter un prof parce qu'il est selon lui un 'mécréant', ou une femme dans une entreprise qui rejette l'autorité d'un supérieur parce qu'il est, lui aussi, un 'mécréant'".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Primaire Les Républicains Nathalie Kosciusko-Morizet Religions
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784823616
Nathalie Kosciusko-Morizet : que signifie le terme "koufarisme", employé par la candidate ?
Nathalie Kosciusko-Morizet : que signifie le terme "koufarisme", employé par la candidate ?
L'ancienne ministre a lancé une pétition, ce lundi 12 septembre, dans laquelle elle appelle à lutter contre le "koufarisme".
https://www.rtl.fr/actu/politique/nathalie-kosciusko-morizet-que-signifie-le-terme-koufarisme-employe-par-la-candidate-7784823616
2016-09-12 16:15:21
https://cdn-media.rtl.fr/cache/2sdjty1g5u9UjzekPeigJg/330v220-2/online/image/2016/0608/7783571750_nathalie-kosciusko-morizet-sur-le-plateau-de-france-5-le-30-mai-2016.jpg