1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Musculation du cerveau" des footballeurs : Hollande a-t-il ouvert un vrai débat ?
2 min de lecture

"Musculation du cerveau" des footballeurs : Hollande a-t-il ouvert un vrai débat ?

DÉCRYPTAGE - S'il a créé une polémique en évoquant la nécessité de "muscler" le cerveau des footballeurs, le Président a établi un constat qui pourrait susciter un vrai débat, au-delà de la seule polémique qu'il a créé.

François Hollande reçoit l'équipe de France de football à l'Élysée le 11 juillet 2016
François Hollande reçoit l'équipe de France de football à l'Élysée le 11 juillet 2016
Crédit : DAVID NIVIERE/SIPA
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani

Les propos ont choqué et créé un tollé dans le monde du football. Dans le livre intitulé Un président ne devrait pas dire ça... (éditions Stock), dans lequel les journalistes du Monde Fabrice Lhomme et Gérard Davet retranscrivent des confidences de François Hollande, le Président a donné son avis concernant les footballeurs. Ces derniers "sont passés de gosses mal éduqués à vedettes richissimes sans préparation. Ils ne sont pas préparés psychologiquement à savoir ce qu'est le bien, le mal", a expliqué François Hollande. 

"La Fédération, c'est pas tellement des entraînements qu'elle devrait organiser, ce sont des formations. C'est de la musculation de cerveau", a lâché le locataire de l'Élysée. La dernière phrase a fait l'effet d'une bombe, faisant passer les joueurs de football pour des incultes ou des idiots, selon les interprétations. Mais à y regarder de plus près, et en considérant la déclaration dans son ensemble concernant, cette dernière phrase - que certains considèrent comme maladroite - pourrait illustrer un véritable problème de la formation des footballeurs.

Des jeunes pas préparés à devenir des stars

Si l'expression "les gosses mal éduqués" peut paraître caricatural, elle peut s'avérer tant la scolarité des futurs footballeurs professionnels n'est pas toujours couronnée de succès et passe surtout derrière les obligations footballistiques dans les centres de formation. C'est donc à cause de ce phénomène qu'il existerait des "vedettes richissimes sans préparation". Car être riche ne s'improvise pas, notamment en terme de gestion de fortune mais surtout de la célébrité. Sollicitations, nouveaux "amis", perte de repères avec la réalité, ces jeunes hommes sont submergés par ce à quoi on ne les prépare pas assez. 

En effet, le deuxième volet de la déclaration porte sur le rôle de la Fédération et les "formations" qu'elle devrait organiser pour "la musculation de cerveau". Une formation des hommes, parallèle à celle des footballeurs, jamais préparés à devenir des icônes, pas forcément conscients qu'une blessure ou qu'une baisse de forme peuvent mettre fin à la corne d'abondance qu'est un contrat professionnel dans les clubs de premières divisions. À ce titre, les propos du Président pourraient être pris comme un signal d'alarme que d'autres ont tiré avant lui.

La NBA l'a compris depuis des années

À lire aussi

Ainsi dans les sports professionnels nord-américains, et spécifiquement en NBA, les joueurs de première année (rookie) ont droit à une formation de plusieurs jours concernant les dangers de la célébrité et de la richesse.Trop de sportifs issus de quartiers très pauvres ont sombré dans la drogue, l'alcool ou se sont retrouvés ruinés du fait de l'absence de prise de conscience. Des footballeurs comme Christian Vieri ou Paul Gascoigne, se sont retrouvés ruinés après des placements hasardeux ou une vie brûlée par les deux bouts. L'hédoniste, épicurien et immense George Best en est, lui, arrivé à vendre son Ballon d'Or pour continuer à boire et faire la fête. Entre entourage pas toujours bienveillant et mauvais choix financiers, il conviendrait sans doute de mieux former les joueurs à ce qui les attend en tant que stars du sport.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/