2 min de lecture Muriel Pénicaud

Muriel Pénicaud relativise les tweets injurieux du nouveau porte-parole de REM

Alors que les responsables REM restent silencieux concernant la découverte d'anciens tweets injurieux de leur nouveau porte-parole, la ministre du Travail a tenté de mettre ces messages en perspective.

Muriel Pénicaud, ministre du Travail
Muriel Pénicaud, ministre du Travail Crédit : Martin BUREAU / AFP
Benjamin Pierret
Benjamin Pierret

Malaise au sein du parti d'Emmanuel Macron. Rayan Nezzar, nommé porte-parole de La République en marche jeudi 4 janvier, connaît une prise de fonctions difficiles. L'homme politique voir resurgir d'anciens tweets, publiés entre 2012 et 2013, dans lesquels il insultait des personnalités politiques ainsi qu'au moins une journaliste. La formation politique ne s'était pas encore exprimée sur ces messages compromettants repérés par Buzzfeed, jusqu'à ce dimanche 7 janvier, lorsque Muriel Pénicaud s'est vue interrogée à ce propos. 

Dand un extrait du Grand Rendez-vous d'Europe 1, de CNews  et des Échos, la ministre du Travail tente de défendre Ryan Nezzar. Celle qui estime que "Les discussions au bistrot, dans les universités ou dans les manif' (...), ce n'était pas forcément mieux", pointe du doigt le fonctionnement des réseaux sociaux : "Je pense que beaucoup de jeunes qui ont 15 ans ou 18 ans aujourd'hui croient qu'ils sont dans une culture de l'immédiateté. Et quand ils chattent, ou quand ils font un tweet, ils croient que c'est pour tout de suite et que ça n'a pas beaucoup de valeur."

>
Pénicaud ne condamne pas le porte-parole de LREM et ses tweets d'insulte Durée : |

Sans excuser explicitement les propos tenus par le porte-parole il y a quelques années, elle tente de mettre ses tweets en perspective : "Quand on a 18 ans et qu'on dit, en gros, des bêtises, qu'après on en prend conscience, qu'on s'excuse, qu'on répare et qu'on ne le fait plus..." déclare-t-elle, avant d'estimer que si on éliminait "toute la classe politique qui a jamais dit une bêtise quand elle avait 18 ans", "on manquerait quand même de politiques". 

Remous au sein de REM

Selon Buzzfeed, Rayan Nezzar était étudiant à l'ENA à l'époque de la publication de ces tweets, dans lesquels il qualifiait une journaliste de "pouffiasse", Jean-François Copé de "pute" et Alain Juppé de "fiotte". Le média explique que le porte-parole a supprimé des milliers de tweets après avoir été contacté par ses journalistes. Rayan Nezzar a par ailleurs "présenté toutes (ses) excuses" sur Twitter, samedi 6 janvier. Il évoque des "propos irréfléchis" tenus lorsqu'il "était étudiant".

À lire aussi
Muriel Pénicaud, ministre du Travail, à l'Élysée le 27 juin 2018. accident
Muriel Pénicaud, arrêtée pour un accident du travail après une chute à Matignon

Un mea culpa qui n'a pas convaincu François-Michel Lambert, député REM des Bouches-du-Rhône. Moins clément que Muriel Pénicaud, il demande l’éviction de Rayan Nezzar : "Nous devrions accepter d'avoir un tel porte-parole?" s'est-il interrogé sur Twitter, avant de poursuivre : "Je demande à Christophe Castaner de revenir sur cette nomination qui nuit à tout le monde et ne fera que renforcer le FN". Une requête à laquelle le délégué général de La République en marche n'a pas encore répondu. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Muriel Pénicaud Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants