1 min de lecture Politique

Municipales 2020 : la députée villaniste Paula Forteza quitte LaREM

La députée des Français d'Amérique latine a annoncé son départ de La République en marche. Paula Forteza revendique son soutien à Cédric Villani, candidat dissident et quitte le mouvement et le groupe majoritaire.

Paula Forteza
Paula Forteza Crédit : Eitan ABRAMOVICH / AFP
Marie Gingault et AFP

C'est le temps des cassures dans le groupe La République en marche dans la course aux élections municipales à Paris. Alors que Cédric Villani, candidat dissident, a acté son divorce avec LaREM en "maintenant sa candidature librement", il peut compter sur le soutien sans faille de Paula Forteza.

La députée des Français d'Amérique latine a annoncé sur RMC et RMC Découverte qu'elle suivait Cédric Villani dans sa campagne pour Paris, actant ainsi son départ de La République en marche

Paula Forteza a expliqué sa décision par "beaucoup de raisons liées au fond" mais aussi "à la méthode, à la stratégie politique" d'un mouvement "verrouillé, qui récompense les amitiés plus que les compétences" et qui suit, selon elle, "une dynamique d'exclusion, de rétrécissement, plus que de rassemblement". 

Celle que Cédric Villani a désigné comme tête de liste dans le XIXe arrondissement, a annoncé à l'AFP qu'elle siégerait dans un premier temps chez les non-inscrits. Paula Forteza espérait "un tournant social et écologique", mais regrette une "politisation de sujets qui attisent les divisions", comme sur le sujet de l'immigration. 

Une dizaine d'élus a déjà quitté le groupe LaREM

À lire aussi
Le président russe Vladimir Poutine, le 27 juin 2020. politique
La Russie vote l'extension de l'ère Poutine

"De nombreux départs ont déjà exprimé à quel point notre action n'est pas à la hauteur. L'écolo-progressisme, que nous sommes plusieurs collègues à défendre, est une voie crédible et prometteuse", poursuit la députée, qui estime qu"'il y a à l'Assemblée la place pour un groupe écologiste et progressiste".

Cette cheffe d'entreprise, novice en politique à son arrivée en 2017, rejoint la dizaine d'élus à avoir quitté le groupe majoritaire depuis le début de la législature. Le dernier départ en date remonte à lundi 27 janvier. Frédérique Lardet, députée de Haute-Savoie a quitté elle aussi le mouvement tout en y restant apparentée. La députée du Gard Annie Chapelier et l'élue du Nord Valérie Petit avaient fait de même dans le courant du mois. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Politique Élections municipales Mairie de Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants