3 min de lecture Front national

Second tour municipales 2014 : le point sur les alliances

Le dépôt des listes pour le second tour des élections municipales est maintenant clos. Les alliances se sont multipliées avant le scrutin du dimanche 30 mars.

Une urne (illustration)
Une urne (illustration) Crédit : AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
et AFP

L'heure limite pour déposer les listes en vue du second tour des élections municipales est maintenant dépassée. 

Alliances, rapprochements et fusion entre les listes : retour sur la dernière ligne droite de l'entre-deux tours.

Accords PS-EELV

À Caen, le maire sortant Philippe Duron (PS ; 26,21%), en ballottage défavorable, va fusionner avec la liste de son adjointe EELV (10,23%).
 
Aussi en ballottage au second tour, à LyonGérard Collomb s'est rapproché de la liste EELV. Le socialiste avait récolté 35,76% des suffrages et la liste des Verts 8,90% au premier tour des élections municipales.
 
En dépit du désaccord concernant l'aéroport Notre-Dame des Landes, le PS et EELV ont trouvé un accord pour le second tour des municipales, à Nantes. La socialiste Johanna Rolland (34,5%) va fusionner sa liste avec celle de Pascale Chiron (14,5%).
 
À Paris, les équipes d'Anne Hildago ont décidé de fusionner leurs listes avec celle de Christophe Najdovski, candidat Europe Ecologie Les verts.
 
De même à Toulouse, où la liste des Verts menée par Antoine Maurice (6,99%) a appelé les électeurs à se rassembler derrière le parti socialiste Pierre Cohen (32,26%). "C'est une fusion mais surtout et d'abord une alliance fertile de contenus afin de créer les conditions de la victoire le 30 mars", explique Antoine Maurice.

Accord PS - Front de gauche

À lire aussi
Marine Le Pen au Parlement européen, le 13 juin 2019 à Bruxelles Marine Le Pen
Déclaration de patrimoine : le Conseil d'État rejette un recours de Marine Le Pen

À Avignon, au terme d'une longue négociation, le PS et le Front de gauche fusionnent leurs listes. La socialiste Cécile Helle avait obtenu 29,54% des voix et celle dirigée par le communiste André Castelli avait obtenu 12,46%.
 
À Limoges, le maire PS sortant Alain Rodet (30,11%), qui a obtenu dimanche un score historiquement bas (30%), a reçu l'accord du Front de gauche pour fusionner les listes. Le candidat PCF Gilbert Bernard a enregistré un score de 14,15% des voix. 
 
À Marseille, dès lundi 24 mars, Patrick Mennucci (PS ; 21,2%) et Jean-Marc Coppola (PCF ; 7,1%) ont annoncé la fusion de leurs listes. Le candidat socialiste tente de rattraper son retard face au maire UMP sortant Jean-Claude Gaudin

Accord PS-EELV-Front de gauche

À Rennes, la liste socialiste, arrivée en tête au premier tour de l'élection municipale et la liste d'union EELV-Front de gauche vont fusionner en vue du second tour. La candidate socialiste Nathalie Appéré (35,57%) signe donc un accord avec Matthieu Theurier (15,09%), tête de liste EELV-Front de gauche

À Rouen, la liste PS-PCF du maire socialiste Yvon Robert (30,24%) a fusionné avec la liste d'Europe Écologie Les Verts en vue du 2ème tour des élections municipales. Mené par Jean-Michel Bérégovoy, neveu de l'ancien Premier ministre, la liste était arrivée en cinquième position avec 11,09%. 

Accord entre le PS et la droite

Le candidat PS à Châteauroux, Mark Bottemine (17,37%) a annoncé avoir fait alliance pour le second tour avec les listes de deux candidats en dissidence de la majorité municipale sortante de droite. 

Accord UMP-FN

Marine Le Pen a annoncé la fusion de deux de ses listes avec des listes divers droite pour battre la gauche, à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne) et L'Hôpital (Moselle). L'UMP a prévenu que tout colistier du parti présent sur ces listes d'union serait "exclu" du parti. 

Le rattachement des dissidences aux partis

La candidate UMP-centre du 5ème arrondissement de Paris, Florence Berthout, a conclu un accord d'union avec le dissident Dominique Tiberi, fils du maire sortant Jean Tiberi. Il obtient ainsi la place de numéro deux sur une liste commune, alors que l'arrondissement pourrait basculer à gauche aux municipales.


Même configuration pour le PS avec le sixième arrondissement à Marseille

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Front de gauche Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7770745982
Second tour municipales 2014 : le point sur les alliances
Second tour municipales 2014 : le point sur les alliances
Le dépôt des listes pour le second tour des élections municipales est maintenant clos. Les alliances se sont multipliées avant le scrutin du dimanche 30 mars.
https://www.rtl.fr/actu/politique/municipales-2014-le-point-sur-les-alliances-avant-le-second-tour-7770745982
2014-03-25 20:14:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/CUW7aSplF3lxBtJMJUJyog/330v220-2/online/image/2014/0325/7770749858_une-urne-illustration.jpg