1 min de lecture François Hollande

Municipales 2014 : Hollande "a pris la mesure de la situation"

Le président PS du Sénat a plaidé toutefois pour "un changement dans les méthodes de travail et dans la manière" de l'équipe au pouvoir.

Jean-Pierre Bel, à Bordeaux, le 24 septembre 2013. (archives) NICOLAS TUCAT / AFP
Jean-Pierre Bel, à Bordeaux, le 24 septembre 2013. (archives) NICOLAS TUCAT / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

François Hollande "a pris la mesure de la situation" après le première tour des municipales, a assuré mercredi 26 mars le président du Sénat Jean-Pierre Bel (PS) qui a rencontré le chef de l'Etat un peu plus d'une heure mardi.

"Je l'ai trouvé calme, je l'ai trouvé serein, et je crois que François Hollande prend la mesure de la situation et qu'il saura s'exprimer très rapidement", a expliqué le sénateur de l'Ariège. "Je crois que, d'abord, il faut surtout ne pas esquiver les problèmes, et le président dira ce qu'il a à dire et il le dira clairement, ce qui est prévu".

Ayrault "a de grandes qualités"

Selon lui, "les problèmes nationaux (...) sont très importants, et nous devons apporter les réponses qui conviennent, mais en même temps, nous sommes aujourd'hui face à des enjeux municipaux". Jean-Pierre Bel a plaidé toutefois pour "un changement dans les méthodes de travail et dans la manière" de l'équipe au pouvoir. "Les Français nous demandent d'expliquer quelle est la politique que nous menons". "C'est ce qu'il faut faire, au travers à la fois d'une équipe, mais aussi de méthodes de travail qui montreront que nous resserrons les rangs et que nous soyons capables aujourd'hui de faire face aux vrais problèmes auxquels les Français sont confrontés".

En revanche il a refusé de se prononcer sur un éventuel départ de Jean-Marc Ayrault de Matignon. "Je me souviens de remaniements ministériels et de changements de Premiers ministres qui, très rapidement, ont fait flop, comme on disait à l'époque...". "Jean-Marc Ayrault est quelqu'un qui a une personnalité et de grandes qualités. Le pire serait de donner l'impression que nous changeons de cap, et que nous revoyons totalement la politique qui a été fixée parce que nous avons eu un résultat défavorable à des élections municipales".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Hollande Jean-Pierre Bel Parti socialiste
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants